La sonde Phoenix a bien mis au jour de la glace sur Mars
Actualisé

La sonde Phoenix a bien mis au jour de la glace sur Mars

Les scientifiques de la mission Phoenix sont désormais certains qu'il y a de la glace près de la surface du sol arctique de Mars.

Ils se basent sur des images prises par la sonde ces derniers jours.

"Nous avons trouvé la preuve que nous cherchions, à savoir que ce matériau brillant est bien de la glace d'eau et non pas une autre substance", a déclaré confiant vendredi, Peter Smith, de l'Université d'Arizona, le responsable scientifique de Phoenix.

Huit morceaux de matériau blanc brillant, de la taille d'un dé, ont été photographiés il y a quatre jours dans une tranchée que venait de creuser la pelle du bras robotisé de Phoenix.

Or, ils n'étaient plus visibles sur les dernières images du même endroit transmises jeudi par la sonde, a expliqué Mark Lemmon, un des membres de l'équipe scientifiques. Ces matériaux étaient bien de l'eau gelée qui s'est évaporée après avoir été exposée au soleil, a- t-il dit.

Il y avait un débat jusqu'à cette découverte au sein de l'équipe de recherche de Phoenix sur le fait de savoir si ce matériau blanc était de la glace ou du sel.

La présence de glace à la surface de Mars n'est pas une nouvelle mais c'est la première fois qu'il est possible d'en observer et, ultérieurement, d'en analyser des échantillons.

La sonde s'est posée dans l'arctique de la planète rouge le 25 mai. La mission Phoenix, avec son lieu d'atterrissage dans le permafrost de l'arctique martien, a été conçue afin de creuser le sol pour atteindre la glace.

Si l'eau a coulé sur Mars, elle a laissé son empreinte sur les minéraux environnants, et les impuretés détectées dans la glace peuvent donc en dire long sur l'histoire climatique de cette région et de la planète. (ats)

Ton opinion