La sonde spatiale Phoenix commence à déployer son bras articulé
Actualisé

La sonde spatiale Phoenix commence à déployer son bras articulé

Les scientifiques ont commencé mercredi, avec un jour de retard, à sortir le bras articulé de la sonde spatiale Phoenix qui doit explorer le sol de Mars.

La sonde de la NASA, arrivée dimanche sur la planète rouge, est en excellente forme, a assuré le directeur du projet Barry Goldstein. selon lui, le problème de communication radio qui a provoqué le léger retard n'est qu'un petit incident qui ne devrait pas entraver la mission d'exploration prévue pour durer trois mois dans la région arctique de la planète.

Mardi, la communication a été interrompue sur l'un des satellites en orbite autour de Mars avant que la radio ne puisse transmettre à la sonde l'ordre de bouger son bras articulé de 2,4 mètres, a expliqué M. Goldstein.

Mais les contrôleurs ont pu envoyer mercredi les instructions pour commencer l'opération qui prendra deux jours. Barry Goldstein espère disposer des photographies du bras articulé dès ce jeudi.

Le bras de Phoenix creusera le sol de Mars à la recherche de glace. Il devrait en trouver à moins de 40 centimètres de la surface du sol. Cet exercice doit permettre d'analyser si la planète a pu héberger une forme de vie primitive.

Le bras possède quatre articulations, deux au niveau de l'épaule qui lui permettent de se déplacer de manière latérale, un coude et un poignet.

(ap)

Ton opinion