04.10.2020 à 12:56

Surveillance domestiqueLa sonnette intelligente d’Amazon voit des fantômes

Le gadget connecté de la filiale Ring du cybermarchand américain a bombardé de fausses alertes certains de ses propriétaires.

Le gadget connecté Ring est censé avertir automatiquement son propriétaire en présence d’un visiteur devant la porte.
ring amazon

Le gadget connecté Ring est censé avertir automatiquement son propriétaire en présence d’un visiteur devant la porte.

amazon

Amazon s’est confondu en excuses après les caprices de son interphone vidéo Ring. Plusieurs propriétaires ont en effet signalé avoir reçu des alertes alors que personne ne se trouvait devant la porte. Certains ont décrit sur Twitter la peur de leur enfant ne trouvant personne au moment d’ouvrir la porte ou le désagrément infligé à une personne âgée à mobilité réduite. D’autres utilisateurs ont fait part d’un appareil émettant une salve de sonneries ou s’éteignant toutes les 10 minutes.

Le fabricant Ring a justifié les dysfonctionnements qui ont perturbé l’appareil par des «latences d’infrastructure», entraînant des retards dans les notifications. Il n’a pas indiqué combien de personnes avaient été touchées ni ce qui avait causé le retard. Des utilisateurs mécontents se sont manifestés mercredi passé tout au long de la journée aux États-Unis comme en Europe.

La sonnette intelligente Ring défraie décidément régulièrement la chronique. En mars dernier, la BBC a révélé qu’Amazon gardait des enregistrements de chaque mouvement détecté par la caméra, permettant d’en déduire beaucoup sur la vie de ses clients, selon les experts en protection de la vie privée. En décembre 2019, c’était un pirate informatique qui s’était fait remarquer en s’introduisant dans la chambre d’une fillette via la caméra Ring familiale.

Ces accros n’ont pas de quoi freiner les ambitions d’Amazon en matière de surveillance domestique. Pour mémoire, le géant de Seattle a récemment dévoilé la version intérieure de sa caméra Ring. Il s’agit d’un drone autonome équipé d’une caméra capable de survoler des zones prédéterminées à l’intérieur d’une maison avant de retourner à une station d’accueil. L’idée est qu’un propriétaire puisse vérifier en son absence par les images si une fenêtre est restée ouverte ou si le poêle est resté allumé, comme l’a déclaré Jamie Siminoff, fondateur de Ring. Des pirates s’amuseront peut-être à profiter d’une fenêtre ouverte pour pousser le drone vers la sortie et déclencher la sonnette intelligente de la porte d’entrée…

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
36 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Ing inf epf

05.10.2020 à 07:40

Chez moi, j'ai tout domotisé sauf la sécurité. Je ne connais que trop bien les limites et failles d'un système numérique.

Maïs

05.10.2020 à 07:08

Sacré farceur le chat Kito ! Ou quand la nature se fout de la technologie . . . surtout commerciale. MDR

homme de dialogue

05.10.2020 à 04:32

si je suis là j'ai mes deux avocats ( Smith&Vesson) si je suis absent il y a Zeus & Apollon qui en règle général font bien leur job, et après c'est une pelle et un trou au fond du jardin .