Publicité illégale: La SSR passe à nouveau à la caisse
Actualisé

Publicité illégaleLa SSR passe à nouveau à la caisse

La SSR devra payer une amende de 211.000 francs à l'Office fédéral de la communication (OFCOM) pour une publicité illégale diffusée par la TV alémanique lors de la 32ème Coupe de l'America à Valence.

C'est ce qu'a décidé le Tribunal administratif fédéral dans un arrêt rendu public mercredi. La SSR a déjà été condamné il y a quelques jours à payer 341.000 francs dans un cas similaire.

Tandis que l'amende infligée il y a peu à la SSR concernait une publicité illégale en faveur du Touring Club Suisse(TCS), le cas présent vise une publicité en faveur d'UBS diffusée dans les émissions «Alinghi aktuell», «Allinghi Countdown» et «Alinghi Analyse». L'Office fédéral de la communication (OFCOM) a estimé que la SSR avait violé les dispositions sur la publicité.

Le TAF vient à son tour de confirmer cette décision. Il a condamné la SSR à verser à l'OFCOM un montant de 211.000 francs, soit plus de la moitié de la somme de 380.000 francs encaissée pour cette publicité litigieuse. Selon le jugement rendu par Berne, la publicité «Alinghi à Valence avec UBS» représente une publicité «inadmissible».

La publicité montrait l'équipe Alinghi lors d'une manoeuvre au cours de laquelle les logos d'Alinghi et d'UBS étaient dévoilés ostensiblement. Le message «Alinghi à Valence avec UBS» s'affichait au moment où le logo d'Alinghi était reconnaissable sur la coque du bateau. Aussitôt après cette image les spectateurs voyaient un grand logo d'UBS. AP

in/ed/og/t (ap)

Ton opinion