Conjoncture: La SSR plafonne ses effectifs mais maintient ses bonus
Actualisé

ConjonctureLa SSR plafonne ses effectifs mais maintient ses bonus

Alors que la SSR va plafonner ses effectifs l'an prochain au niveau budgété en 2008, le directeur de la TSR devrait toucher un bonus de 80'000 francs.

Le conseil d'administration de la SSR a en outre adopté un train de mesures supplémentaires qui devraient dégager des économies de près de 20 millions de francs jusqu'en 2010. Il invoque notamment la situation financière «tendue» et les «sombres» perspectives conjoncturelles.

Depuis 2000, le produit de la redevance ne génère pas de moyens supplémentaires, compte tenu du renchérissement, a communiqué jeudi SRG SSR idée suisse. Suite aux investissements que l'on ne peut reporter, les comptes sont grevés d'un déficit structurel à moyen terme.

A cela s'ajoutent la crise financière et conjoncturelle mondiale: les recettes publicitaires ont enregistré un recul au cours de l'année et seront plus basses que prévues. La hausse des charges du personnel est en outre supérieure aux estimations: le renchérissement inattendu enregistré fin octobre se solde par un accroissement de la masse salariale 2009 de 2,8%.

Economies supplémentaires

Le Conseil d'administration a donc décidé de plafonner les effectifs pour l'année 2009 au niveau budgété pour 2008. En plus des programmes d'économies en cours (100 millions de francs par an jusqu'en 2010), la SSR réalise un paquet d'économies supplémentaires de près de 20 millions. Ces économies concernent l'immobilier, les contrats et la Direction générale. Ils n'ont aucune influence directe sur l'offre du programme, a précisé la SSR.

Le conseil d'administration soutient également l'assainissement de la caisse de pension: à l'instar d'autres caisses, elle affiche un découvert de 170 millions de francs et doit, conformément aux statuts, faire l'objet d'un assainissement. Le conseil d'administration a par conséquent adopté des mesures d'assainissement prises en charge par l'employeur passant par une baisse de la rémunération des avoirs et une hausse des cotisations. Il est prévu que SRG SSR participe à ces mesures dans une proportion supérieure à celle des assurés. (ap)

Bonus à la SSR

Dans son édition du 17 décembre, le magazine Bilan affirme que Gilles Marchand, directeur de la Télévision suisse romande, va toucher un bonus de 80'000 francs en plus de son salaire annuel de 300'000 francs. Quant aux employés de la SSR, ils recevront une prime de 1500 francs.

«Selon les règles du gouvernement d’entreprise la SSR SRG communique la rémunération de ses dirigeants de manière globale», explique Max W. Gurtner, chef de la communication d’entreprise à «20 minutes online». Il a refusé de confirmer le montant de 80'000 francs.

En 2006, la Confédération, qui vérifie le rapport sur le salaire des cadres, a demandé de changer le système de rémunération, «en donnant moins de fixe et plus de variable».

Sur quoi se base-t-on pour fixer cette part variable? «Selon plusieurs critères, répond-on chez SSR SRG, comme «l’efficacité dans l’unité d’entreprise (?), les succès quantitatif (nombre de téléspectateurs) et qualitatif».

20 minutes online

Ton opinion