Nouvel An: La St-Sylvestre a été célébrée entre joie et agitation

Actualisé

Nouvel AnLa St-Sylvestre a été célébrée entre joie et agitation

Des centaines de milliers de personnes ont célébré dans les rues de Suisse le passage à la nouvelle année.

De grands feux d'artifices ont été tirés à Bâle et Zurich. Les bouteilles de mousseux aidant, plusieurs altercations ont été signalées.

La nuit a été bien agitée à Genève notamment, a indiqué le porte-parole de la police cantonale Philippe Cosandey. Les forces de l'ordre ont reçu plus de 1100 appels et sont intervenues près de 300 fois, notamment pour des échauffourées mais aussi pour des violences conjugales.

Sur la route également plusieurs accidents sont à signaler, dont certains ont été provoqués par des chauffards en état d'ébriété. Deux conducteurs ont été interpellés, présentant des taux d'alcoolémie respectifs de 1,79 et 1,96 pour mille.

Ailleurs en Suisse romande, les festivités n'ont pas engendré d'incidents particuliers. Contactées par l'ATS les polices des cantons de Vaud, Neuchâtel, Fribourg, Valais et du Jura ont toutes passé une nuit plutôt calme ou en tout cas pas plus mouvementée que lors d'un week-end normal.

Bagarres à Zurich

Outre-Sarine, la plupart des rassemblements sur la voie publique se sont également déroulés sans gros problème. A Zurich, 200 000 personnes ont contemplé le feu d'artifice qui a illuminé le ciel durant 20 minutes. Cette fête est considérée comme la plus importante de Suisse à Nouvel An.

Plusieurs altercations, bagarres et blessures se sont succédé au cours de la nuit sur les bords de la Limmat. Un jeune homme de 16 ans a été blessé à la tête au cours d'une bagarre et a dû être hospitalisé. Peu après minuit, deux voitures sont parties en fumée dans le Kreis 12. Selon la police, elles ont été incendiées. Et au petit matin, c'est un conducteur de taxi qui s'est fait braquer.

Pas loin de Zurich, à Dietlikon, deux hommes ont été blessés par des coups de couteau lors d'une bagarre entre deux groupes vers 3h45. L'une des deux victimes, un Macédonien de 20 ans a été grièvement blessé au torse mais ses jours ne sont pas en danger. Un des agresseurs, un Suisse de 19 ans, a pu être arrêté sur place, a indiqué la police zurichoise.

Cloches de Bâle

A Bâle, un spectacle pyrotechnique a été organisé par des privés, pour la 10e année consécutive. Selon la tradition, la grosse cloche de la cathédrale a résonné entre 23h45 et 23h55, avant que l'ensemble des cloches de la ville ne la rejoigne.

La police bâloise a reçu 150 appels et est intervenue 58 fois. Les urgences sanitaires sont pour leur part entrées en action 46 fois, dont la moitié pour des abus d'alcool.

A Muralto (TI), vers 06h50, un homme de 42 ans attendait le bus lorsqu'il a été abordé par deux inconnus. Au cours de la discussion, l'un des deux individus lui a lancé un verre à la tête, a indiqué la police tessinoise. La victime a été emmenée à l'hôpital mais ne souffre pas de blessures graves.

Incivilités

Enfin à St-Gall, quelque 2000 personnes ont célébré la nouvelle année devant le cloître. Quelques individus ont dirigé leurs feux d'artifice sur les tours de la cathédrale, pourtant classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, et ont laissé leurs déchets sur les lieux, a indiqué la police.

(ats)

Violences chez le voisin

La nuit de la Saint-Sylvestre a été marquée par l'incendie de 1137 voitures en France, soit à peu près le même nombre que l'an dernier, selon le bilan définitif établi vendredi par le ministère de l'Intérieur. Dans la matinée, le ministère avait fait état d'un passage à 2010 relativement calme.

«La nuit a été assez calme, ce qui ne veut pas dire que vous n'avez pas eu beaucoup de travail», a déclaré Nicolas Sarkozy à l'adresse des forces de l'ordre, lors d'une réception au Palais de l'Elysée en l'honneur des personnes qui ont travaillé pendant la nuit de la Saint-Sylvestre.

«Les quelque troubles à l'ordre public qui se sont produits ont été maîtrisés très rapidement. A la différence des années précédentes, il n'y a pas eu d'affrontement entre les forces de l'ordre et les perturbateurs», se félicite le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, dans un communiqué.

Au total, 1137 véhicules ont été incendiés contre 1147 pendant la précédente nuit du Réveillon, 549 personnes ont été interpellées contre 288 l'an dernier et 481 placées en garde vue, contre 291.

Dans un communiqué, le Parti socialiste avait réclamé la plus grande transparence sur cette statistique, affichant sa méfiance devant les premiers chiffres «rassurants» transmis en début de journée par le ministère de l'Intérieur.

Ton opinion