Actualisé 24.06.2013 à 18:03

Etats-Unis

La star des fourneaux virée pour racisme

Paula Deen a été remerciée par la chaîne câblée The Food Network. La cause: des propos racistes.

de
Mathilde Jarry

La publication de documents de justice a sonné le glas pour un des poids lourds de la télé américaine. Paula Deen y admettait avoir utilisé des termes racistes. Il n'en fallait pas plus pour que The Food Network annonce qu'elle ne renouvellerait pas le contrat de la star des fourneaux: «Paula's Home Cooking» passera à la trappe à la fin du mois, après dix ans de succès.

La parution des documents faisait suite à une action lancée par l'ex-directrice d'un de ses restaurants, qui l'accusait de propos discriminatoires. Avant l'annonce de la chaîne, Deen a posté sur YouTube deux vidéos dans lesquelles elle s'excuse pour ces «propos blessants». «La couleur de votre peau, votre religion, votre préférence sexuelle m'importent peu», a-t-elle indiqué.

Un avenir incertain

Mais qui est cette cheffe à l'accent prononcé du sud? A 66 ans, Paula Deen est l'Oprah Winfrey de la cuisine. Auteure de plusieurs livres sur le sujet, actrice et femme d'affaires accomplie – sa fortune s'élèverait à 17 millions de dollars, selon «Forbes» –, la cuisinière a bâti un véritable empire. Voilà pour le côté face.

Côté pile, «The Lady» (son surnom) a essuyé de nombreuses critiques. Notamment sur sa cuisine, jugée trop grasse. Paula Deen a d'ailleurs révélé en 2012 qu'elle était diabétique. Ironie ou business avant tout, elle est l'ambassadrice d'un groupe pharmaceutique danois. Depuis son renvoi, les spécialistes de la com' s'accordent à dire qu'il faudra beaucoup d'eau sous les ponts avant que Deen ne regagne la confiance des fans et des pros du milieu.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!