Actualisé 06.05.2016 à 06:22

LausanneLa STEP de Vidy déclare la guerre aux micropolluants

La capitale vaudoise vient de signer des contrats pour la création de nouvelles installations dans sa station d'épuration des eaux usées afin de protéger les eaux du Lac Léman.

de
mkm
La nouvelle technologie qui équipera la STEP de Vidy permettra l'élimination de plus de 80% des micropolluants.

La nouvelle technologie qui équipera la STEP de Vidy permettra l'élimination de plus de 80% des micropolluants.

photo: Keystone

Préserver les eaux du Lac Léman en améliorant le traitement des eaux usées: c'est l'objectif que s'est fixé la Ville de Lausanne en créant la société anonyme Epura en septembre 2015. Celle-ci, après un appel d'offres public, vient de choisir le groupe français Suez et son partenaire genevois Techfina pour réaliser de nouvelles installations à la station d'épuration (STEP) de Vidy.

Selon le communiqué diffusé mercredi par les autorités de la capitale vaudoise, les procédés innovants proposés par ces deux entreprises devraient permettre d'éliminer plus de 80% des micropolluants entrant à la STEP. Leur élimination doit éviter les effets directs ou indirects sur le fonctionnement des écosystèmes et sur le comportement des organismes aquatiques. L'opération devrait aussi «optimiser drastiquement les coûts d'exploitation», annonce-t-on.

De nouvelles installations verront également le jour pour le traitement des eaux usées de la STEP et pour la valorisation des boues d'épuration. Cela devrait amener à une réduction du volume de boues à incinérer tout en produisant du biogaz. (mkm/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!