Actualisé 17.01.2013 à 15:57

Avions de combat

La Suède commande 60 Gripen à Saab

Le gouvernement suédois a donné son feu vert au fabricant Saab pour une commande de 60 avions de combat de type JAS Gripen.

La Suède peut annuler sa commande jusqu'en 2014 si les autres pays intéressés par le Gripen commandent moins de vingt avions.

La Suède peut annuler sa commande jusqu'en 2014 si les autres pays intéressés par le Gripen commandent moins de vingt avions.

La ministre de la défense Karin Enström a qualifié jeudi la décision d'«historique», car assurant pour 30 ans les capacités aériennes de l'armée suédoise. Selon des informations obtenues par la radio suédoise SR, le prix se situerait à environ 30 milliards de couronnes (4,3 milliards de francs). Le parlement suédois avait approuvé en décembre à une large majorité la possibilité de commander entre 40 et 60 avions. Les premiers modèles doivent être livrés en 2018.

La Suède peut annuler sa commande jusqu'en 2014 si les autres pays intéressés par le Gripen commandent moins de vingt avions. Jusqu'à présent, le constructeur suédois Saab peut vendre ses avions à l'Afrique du Sud, à la République tchèque et à la Thaïlande. Des offres ont également été faites à l'Inde, au Brésil et au Danemark.

En Suisse, le Conseil fédéral a décidé en novembre 2011 d'acheter 22 JAS-39 Gripen à Saab. Ce modèle a été préféré au Rafale du français Dassault et à l'Eurofighter de constructeur EADS.

Selon les premiers plans, Saab devrait livrer les premiers Gripen en 2018. Les avions devraient être totalement opérationnels cinq ans plus tard, en 2023. L'achat est très contesté en Suisse. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!