La Suisse bientôt à court d'informaticiens
Actualisé

La Suisse bientôt à court d'informaticiens

Les informaticiens deviennent une denrée rare en Suisse. Pour renverser la tendance, les jeunes et les femmes sont particulièrement convoités.

Pour renverser cette tendance dangereuse pour l'économie et la société, des responsables du secteur veulent faire de 2008 une année de prise de conscience et séduire en particulier les jeunes et les femmes.

Le nombre d'étudiants choisissant l'informatique dans les universités et les Hautes Ecoles de Suisse a régressé de moitié ces cinq dernières années. Simultanément, une baisse des nouveaux étudiants dans les Hautes Ecoles spécialisées est constatée. En clair, les départs à la retraite des informaticiens ne seront pas compensés.

Univers passionnant

Face à ce danger de pénurie de compétences dans un secteur clé, de nombreux partenaires privés et publics se sont associés pour sensibiliser les jeunes et les femmes à l'attrait de cette filière. Ils ont présenté mardi à Lausanne et Zurich «Informatica08», qui se traduira l'an prochain par des manifestations dans toutes les régions de Suisse.

«L'informatique est un univers passionnant, où tout reste à inventer, plein d'opportunités, ouvert à tous», a déclaré Daniel Borel, fondateur de Logitech. A elles seules, les banques et les plus grandes entreprises suisses dépensent près de 7,5 milliards de francs en investissement et prestations informatiques.

Les auteurs de l'initiative redoutent également l'émigration d'entreprises à cause du manque systématique d'informaticiens et l'accélération de l'»outsourcing». Un paradoxe au moment où des connaissances en informatique deviennent pour ainsi dire indispensables dans la plupart des métiers.

Davantage de formation

Les jeunes femmes représentent un potentiel particulier. Elles ne constituent que 15 % à peine des spécialistes dans ce domaine, regrettent les initiants. Ils demandent en conséquence des efforts substantiels dans la formation de base et continue.

NOTE: infos en continu sous www.informatica08.ch

(ats)

Ton opinion