Actualisé 05.08.2016 à 22:20

TourismeLa Suisse boudée, pas l'Autriche ni l'Allemagne

Sensibles aux prix, de nombreux touristes évitent toujours plus la Suisse pour se rendre en Autriche. Les hôteliers allemands se réjouissent également.

Des touristes sur le glacier de Hintertuxer dans le Tyrol autrichien.

Des touristes sur le glacier de Hintertuxer dans le Tyrol autrichien.

photo: Reuters

La petite république alpine a enregistré au premier semestre un nouveau record de nuitées. Alors que les hôteliers suisses font grise mine, la situation est tout autre pour nos voisins germanophones. Au premier semestre, l'Autriche a dépassé pour la première fois la barre des 70 millions de nuitées, soit une hausse de 4,2%.

A l'instar de la Suisse, ce sont principalement les touristes allemands qui ont contribué à cette croissance, ayant passé 1,3 million de nuitées supplémentaires ( 4,9%) dans les établissements autrichiens. A titre de comparaison, les hôtels helvétiques ont accusé un recul de 6,8% pour ce groupe de visiteurs.

Cette année, le tourisme se développe également de manière réjouissante pour les professionnels allemands du secteur. De janvier à mai, le nombre de nuitées a augmenté de 4%.

Plus difficile en France

La situation est plus difficile en France, qui subit les conséquences des différentes attaques terroristes. Selon des chiffres publiés par l'agence AFP, le nombre de nuitées a reculé de 3,4% entre janvier et juin et même près de 15% à Paris.

L'impact a été quelque peu atténué par le Championnat d'Europe de football, mais l'attentat de Nice et la récente attaque d'une église près de Rouen risquent de porter un nouveau coup au tourisme tricolore. (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!