Football - Euro 2012: La Suisse dans le groupe de l'Angleterre
Actualisé

Football - Euro 2012La Suisse dans le groupe de l'Angleterre

On ne peut pas toucher le jackpot à chaque fois! Après avoir bénéficié d'une chance insolente lors du tirage au sort du tour préliminaire de la Coupe du monde 2010, la Suisse n'a pas été vernie à Varsovie pour la campagne de l'Euro 2012.

La Suisse affrontera l'Angleterre, la Bulgarie, le Pays-de-Galles et le Montenegro.

Ottmar Hitzfeld mesurera très vite l'ampleur de la tâche qui l'attend. Même si Fabio Capello pourrait lâcher la barre après la Coupe du monde en Afrique du Sud, l'Angleterre demeure une équipe très largement supérieure à la Suisse comme l'a démontré le match amical à Wembley il y a deux ans. Le score de 2-1 n'a pas reflété l'emprise presque totale exercée par les Anglais qui avaient trouvé sur leur route un Diego Benaglio en état de grâce.

Ce tour préliminaire, auquel cinquante-et-une équipes participeront, qualifiera quatorze formations pour le tour final en Pologne et en Ukraine: les neuf vainqueurs de groupe, le meilleur deuxième et les quatre vainqueurs des barrages qui opposeront les autres formations classées à la deuxième place de leur groupe. Cette campagne débutera le 3 septembre prochain. Elle s'achèvera le 15 novembre 2011.

«Rien ne nous empêche de viser une qualification directe»

Placée dans le chapeau 2, la Suisse devra vraiment évoluer à son meilleur niveau pour justifier son rang. Avec la Bulgarie, une équipe à la recherche d'un passé glorieux, le Pays-de-Galles, capable de piéger n'importe qui, et le Montenegro, une équipe «nouvelle» emmenée par Vucinic et Jovetic, deux joueurs de premier plan du Calcio, la Suisse affrontera trois adversaires contre lesquels elle ne possède pas vraiment une grande marge.

«Nous nous retrouvons dans un groupe très intéressant, très varié, souligne Ottmar Hitzfeld. Nous affronterons des équipes qui jouent un tout autre football que le nôtre. L'Angleterre est le favori mais rien ne nous empêche de viser une qualification directe. Je ne suis pas mécontent de figurer dans un groupe à cinq équipes et non à six». La Suisse est, effectivement, versée dans l'un des trois groupes à cinq équipes. Sa campagne ne comprendra donc, avant un éventuel barrage, que huit rencontres.

Capello et son avenir

Absente de l'EURO 2008 en Suisse et en Autriche mais remise sur le bon chemin par Fabio Capello, l'Angleterre se profile comme l'un des favoris de la prochaine Coupe du monde. L'entraîneur italien a imposé une discipline nouvelle. Il n'a, ainsi, pas hésité une seconde à retirer le capitanat à John Terry, coupable de trop de frasques dans sa vie privée. Il peut, par ailleurs, compter sur un joueur d'exception en la personne de Wayne Rooney. Seul nuage au-dessus du ciel de Londres: l'avenir incertain de Fabio Capello. L'Italien aura-t-il le désir de prolonger l'aventure après l'Afrique du Sud ?

Demi-finaliste de la Coupe du monde 1994, la Bulgarie présente des solistes brillants, comme le Mancunien Dimitar Berbatov, mais son collectif n'est pas sa première force. Son ultime participation à une phase finale remonte à l'EURO 2004 au Portugal. Le Pays-de-Galles n'a, pour sa part, plus joué un seul grand tournoi depuis la Coupe du monde 1958 en Suède. Privé désormais du légendaire Rayan Giggs, qui a mis un terme à sa carrière internationale il y a trois ans déjà, l'entraîneur John Toshack misera sur la vélocité de Craig Bellamy et le talent de la dernière merveille d'Arsenal Aaron Ramsey. A la tête du Montenegro depuis... samedi, le Croate Zlatko Kranjcar est sans doute persuadé que son «joyau» Stevan Jovetic, «bourreau» de Liverpool cet automne en Ligue des Champions, peut lui permettre de brouiller bien des cartes dans ce groupe.

L'Allemagne en danger

Comme le jeu demande toujours de désigner un «groupe de la mort», il convient de s'attarder sur la composition du groupe A. Finaliste malheureuse en 2008 devant l'Espagne, l'Allemagne se frottera à la Turquie, à l'Autriche, à la Belgique, au Kazakhstan et à l'Azerbaïdjan. Ce n'est pas gagné d'avance pour la «Mannschaft».

Groupe A: Allemagne, Turquie, Autriche, Belgique, Kazakhstan, Azerbaïdjan.

Groupe B: Russie, Slovaquie, République d'Irlande, Macédoine, Arménie, Andorre.

Groupe C: Italie, Serbie, Irlande du Nord, Slovénie, Estonie, Iles féroé.

Groupe D: France, Roumanie, Bosnie-Herzégovine, Biélorussie, Albanie, Luxembourg.

Groupe E: Pays-Bas, Suède, Finlande, Hongrie, Moldavie, Saint-Marin.

Groupe F: Croatie, Grèce, Israël, Lettonie, Géorgie, Malte.

Groupe G: Angleterre, SUISSE, Bulgarie, Pays de Galles, Montenegro.

Groupe H: Portugal, Danemark, Norvège, Chypre, Islande.

Groupe I: Espagne, République tchèque, Ecosse, Lituanie, Liechtenstein.

(si)

Fabio Capello (sélectionneur de l'Angleterre):

«Les groupes A et G étaient les pires, et on est tombé dans le groupe G. Ce sera difficile parce qu'il n'y aura aucun match facile (ndlr: contre la Bulgarie, le pays de Galles, la Suisse et le Monténégro). Le pays de Galles est désormais une très bonne équipe, même s'ils sont très jeunes. Ce sera mon premier derby comme sélectionneur. La Suisse s'est qualifiée pour le Mondial et est l'une des meilleures formations du moment. Je me souviens de les avoir affrontés et ce n'est pas facile d'aller gagner chez eux. Cela dit, je suis content d'être tombé dans un groupe réduit (ndlr: avec cinq équipes), parce que cela signifie moins de matches dans ce qui est, je le répète, un groupe relevé. J'ai une grosse confiance dans mon équipe et je suis certain que nous allons réussir une formidable campagne de qualification pour l'Euro-2012.»

Ton opinion