Actualisé 20.09.2008 à 19:57

Coupe DavisLa Suisse de retour dans le groupe mondial!

Le duo doré Wawrinka-Federer s'est rappelé au bon souvenir de Pékin. Les Suisses ont remporté le troisième point décisif (4-6 7-6 6-3 6-3) cet après-midi lors du double face aux Belges Rochus-Malisse.

Malley leur avait réservé une cérémonie d'avant-match pour fêter leur titre olympique glané à Pékin. «C'était très émouvant. Ce public est génial!» avouaient Stan et Rodg' après la rencontre. Les deux compères ont d'ailleurs eu du mal à s'en remettre, semble-t-il. Le corps encore engourdi par les frissons, ils n'ont en effet pas entamé la partie sous les meilleurs auspices… Breakés dès leur deuxième jeu de service, les Suisses ont couru après le score durant tout le set, perdu logiquement sur le score de 6-4.

Dans le deuxième set, la paire helvétique semblait un peu mieux en jambes, même si les occasions restaient, pour la plupart, belges. Auteurs d'un coup d'accélérateur décisif dans le tie-break, Wawrinka et Federer assommaient Rochus et Malisse, qui se voyaient déjà mener deux sets à rien.

Les Belges n'allaient dès lors pas s'en relever. Les deux manches suivantes s'apparentaient à un cavalier seul des Suisses, portés par un public encore plus chaud que la veille. Enfin, dans une ambiance que seule la Coupe Davis est à même d'assurer, l'«enfant du pays» Wawrinka concluait la rencontre sur un ace monstrueux.

L'équipe de Suisse retrouve donc le sommet de la hiérarchie tennistique mondial, un après avoir subi «l'affront» de la relégation. Sous les acclamations d'un public de Malley totalement déchaîné, Federer a assuré qu'il serait belle et bien présent pour la première rencontre de l'an prochain, en mars. Dont l'adversaire sera désigné mardi prochain lors du tirage au sort du groupe mondial. Peu importe. Il y défendra ses couleurs. La suite, par contre, est à mettre au conditionnel... L'homme est partagé. «Ma carrière solo est très importante. Je veux chasser les records. Il est donc très difficile de jouer sur les deux tableaux.»

Une Coupe Davis, ce n'est toutefois pas si mal, dans un palmarès, non?

Maxime Huber, patinoire de Malley

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!