Affaire Kadhafi: La Suisse doit continuer à tenir ses engagements, selon le PS
Actualisé

Affaire KadhafiLa Suisse doit continuer à tenir ses engagements, selon le PS

Le PS estime que la Suisse doit tenir ses engagements consécutifs à l'accord passé avec la Libye.

Une fois les otages libérés, il faudra toutefois tirer les conclusions politiques de l'affaire, précise le conseiller national Carlo Sommaruga.

Il faudra déterminer les responsabilités de chacun et voir si quelque chose dans nos institutions est à changer, explique le Genevois, interrogé par l'ATS. «Un conseiller fédéral ne devra notamment plus jamais faire cavalier seul dans une situation aussi délicate», note le PS dans un communiqué.

Les socialistes se félicitent que le dossier passe aux mains du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) quant à l'application de l'accord. Il est urgent de mettre fin aux agissements «solo» du président de la Confédération Hans-Rudolf Merz.

Le PS est en outre très critique envers la politique d'information du Conseil fédéral qu'il estime «faillir à sa tâche». Il n'y avait presque rien de nouveau à tirer de la conférence de presse d'aujourd'hui, note le parti. «Il est ainsi difficile de restaurer la confiance de l'opinion publique».

(ats)

Ton opinion