Actualisé 15.03.2009 à 19:34

WashingtonLa Suisse encore visée

Grand pourfendeur du secret bancaire suisse, le sénateur américain Carl Levin s'est trouvé une nouvelle cible: les multinationales US implantées en Suisse.

Avec l'appui de Barack Obama, il entend taxer les gains de leurs sièges européens. Ceux-ci représentent des milliers d'emploi, notamment en Suisse romande avec des entreprises comme Chiquita, Yahoo!, Honeywell, Caterpillar ou encore Procter & Gamble.

Le projet devrait être ratifié cette année encore, annonce samedi la Tribune de Genève. La menace n'inquiète cependant pas trop les représentants de la promotion économique genevoise et vaudoise.

(frs)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!