Actualisé 09.04.2020 à 15:38

Coronavirus

La Suisse enregistre 785 nouveaux cas de Covid-19

Plus de 23'000 personnes ont été testées positives au nouveau coronavirus dans le pays et 756 en sont décédées, selon un nouveau comptage de l'OFSP établi ce jeudi.

La Suisse comptait jeudi matin 23'574 cas testés positifs au coronavirus, soit 785 de plus que la veille. A l'heure actuelle, 756 personnes sont décédées des suites du Covid-19, selon le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le pays a enregistré 51 nouveaux décès en 24 heures. Les hommes montrent une plus grande fragilité face au virus. Près des deux tiers (63%) des décès sont enregistrés chez eux, 37% chez les femmes. L'âge des personnes décédées allait de 31 à 101 ans, avec un âge médian de 83 ans.

Sur les 729 personnes décédées pour lesquelles les données sont complètes, 98% souffraient d'au moins une maladie préexistante. Les trois maladies préexistantes les plus fréquemment mentionnées étaient l'hypertension artérielle (chez 64% des personnes décédées), les maladies cardiovasculaires (56%) et le diabète (28%).

Hausse des cas

Depuis le premier cas de Covid-19 confirmé en laboratoire le 24 février, le nombre de cas n'a cessé d'augmenter. A ce jour, environ 178'500 tests ont été effectués, dont 15% étaient positifs. La Suisse a l'une des incidences les plus élevées en Europe avec 275 cas pour 100'000 habitants, précise l'OFSP.

L'âge des cas confirmés en laboratoire allait de 0 à 107 ans, avec un âge médian de 52 ans (50% des cas étaient plus jeunes et 50% plus âgés que cet âge). 47% des cas étaient des hommes, 53% des femmes.

Les adultes sont nettement plus touchés que les enfants. Chez les adultes de 60 ans et plus, les hommes étaient plus touchés que les femmes. Et chez les adultes de moins de 60 ans, les femmes que les hommes.

Un tiers des patients en isolement

L'OFSP a par ailleurs publié les résultats du système de surveillance Sentinella, normalement utilisé pour suivre l'évolution de la grippe saisonnière. Du 28 mars au 3 avril, les médecins ont rapporté 45 consultations en cabinet ou à domicile dues à une suspiçion de Covid-19 pour 1000 consultations. Extrapolé à l'ensemble de la population, ce taux correspond à une incidence de 308 consultations pour 100'000 habitants.

Le semaine précédente, le taux était similaire. A la mi-mars, la barre des 400 consultations pour 100'000 habitants a en revanche été dépassée. Au total, 145'000 suspiçions de Covid-19 ont été enregistrées depuis le lancement de l'opération.

Parallèlement aux consultations en cabinet ou à domicile, les médecins ont déclaré 547 consultations téléphoniques pour 1000 consultations en cabinet ou à domicile. L'auto-isolement à la maison a été indiqué à 29% de ces patients et l'hospitalisation a été nécessaire chez 1%.

Tessin particulièrement touché

Tous les cantons, ainsi que la principauté du Liechtenstein, ont déclaré des cas. Par rapport à leur taille, le Tessin, Genève, Vaud et Bâle-Ville restent les cantons les plus marqués par l'épidémie. Le taux d'incidence pour 100'000 personnes est de 763,6 au Tessin, 757,4 à Genève, 564,6 dans le canton de Vaud et 501,1 à Bâle-Ville.

Le canton italophone a enregistré huit nouveaux décès des suites du Covid-19 et 55 nouveaux cas. Au total, 2714 personnes ont été contaminées par la maladie pulmonaire jusqu'à jeudi matin dans le canton du Tessin. Et 219 personnes en sont mortes.

Le médecin cantonal tessinois Giorgio Merlani a lui-même été testé positif au coronavirus, a indiqué jeudi après-midi l'Etat-major cantonal. Son état de santé est bon, peut-on lire dans un communiqué. Giorgio Merlani se trouve en ce moment en auto-isolation chez lui et continue son travail. (nxp/ats)

Etude internationale

Lancée en mars sous l'égide de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une étude internationale vise à tester les traitements expérimentaux contre le Covid-19. Soutenu par le Fonds national suisse (FNS) et en collaboration avec l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), le CHUV coordonne la participation suisse à ce projet.

Seize centres hospitaliers helvétiques sont parties prenantes de cet essai clinique baptisé «Solidarity», indiquent jeudi le CHUV, le FNS et l'OFSP dans un communiqué conjoint. L'étude testera de manière contrôlée les médicaments antiviraux - comme le remdesivir, l'hydroxychloroquine, le ritonavir/lopinavir associé ou non à l'interféron bêta - utilisés actuellement pour lutter contre l'infection au Covid-19, expliquent-ils. Cette démarche internationale a été conçue pour produire rapidement des données fiables sur l'efficacité de ces traitements.

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!