Boutons d'ascenseurs radioactifs: La Suisse est aussi concernée
Actualisé

Boutons d'ascenseurs radioactifsLa Suisse est aussi concernée

Des boutons d'ascenceurs contaminés par une substance radioactive ont été découverts en Suisse, a indiqué vendredi Otis Suisse.

Selon le fabricant, seul un nombre limité d'appareils sont concernés.

«Nous avons la liste de tous les appareils qui pourraient être touchés, environ une centaine. A ce jour, moins de 5% des appareils testés se sont révélés positifs», a indiqué vendredi à l'ATS Evrard Magnier, directeur de l'activité constructions neuves chez Otis Suisse.

Otis vérifie actuellement un par un les ascenceurs potentiellement concernés en collaboration avec la SUVA et l'Office fédéral de la santé. «L'objectif est de changer tous les boutons contaminés. Les tests seront terminés avant la fin de l'année», a précisé M. Magnier.

«Les doses de substance radioactive sont extrêmement faibles. Il n'y a aucun risque sanitaire pour la population, les utilisateurs ou les collaborateurs d'Otis», a par ailleurs insisté M. Magnier.

Les boutons d'ascenceurs ont été fabriqués par la société française Mafelec, un sous-traitant d'Otis. La subsance radioactive- du cobalt 60 - provient de pièces métalliques importées d'Inde et utilisées par l'entreprise pour la fabrication des boutons.

Otis a décidé mercredi 22 octobre de retirer des boutons de plus de 500 ascenseurs en France après avoir découverts qu'ils étaient contaminés par des traces de cobalt 60.

(ats)

Ton opinion