Coronavirus: La Suisse franchit de nouveau la barre des 400 cas

Publié

CoronavirusLa Suisse franchit de nouveau la barre des 400 cas

Un nouveau décès est à déplorer et onze malades ont été hospitalisés, selon les chiffres communiqués par l’Office fédéral de la santé publique.

Les cas remontaient légèrement mercredi.

Les cas remontaient légèrement mercredi.

Keystone

La Suisse enregistre mercredi 411 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un nouveau décès est à déplorer et onze malades ont été hospitalisés. L’OFSP dénombrait 225 cas mardi et 782 cas entre samedi et lundi. Durant les dernières 24 heures, les résultats de 12’577 tests conventionnels ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève mercredi à 3,26%, contre 3,77% mardi.

Sur les deux dernières semaines, le pays compte 54,8 nouvelles infections pour 100’000 habitants. Depuis lundi, ce chiffre est repassé sous la barre des 60 nouvelles infections pour 100’000 habitants, le seuil fixé par la Suisse qui justifie une quarantaine pour les autres pays.

3354 personnes en isolement

Depuis le début de la pandémie, le total des décès s’élève à 1783 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 4866. Au total, 53’282 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur 1’367’695 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein.

La Suisse dénombre par ailleurs 3354 personnes en isolement et 6373 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 13’726 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Plus de 1’012’000 de morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1’012’093 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 13 heures heure suisse.

Plus de 33’719’740 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 23’249’700 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

(ATS/NXP)

Ton opinion