Actualisé 22.10.2010 à 21:11

Sommet de la FrancophonieLa Suisse gâte ses invités

Entre montres chics et soins esthétiques, la Suisse ne lésine pas pour recevoir ses hôtes lors du Sommet de la Francophonie.

Les 40 chefs d'Etat et de gouvernements et leurs conjoints attendus ce week-end à Montreux pour le 13e sommet de la Francophonie, vont être choyés par la Suisse. Celle-ci leur prépare une montre unique ainsi que des soins dans une prestigieuse clinique.

Rompant avec la tradition des sommets de la Francophonie, les autorités helvétiques n'ont pas hésité à faire appel à des sponsors pour compléter leur budget de 30 millions de francs devant financer la rencontre sous haute surveillance.

Si c'est une première pour la Francophonie, le recours à des partenaires privés pour ce genre d'évènement est une pratique courante en Suisse, explique Johannes Matyassy, directeur général du 13e sommet.

Parmi les entreprises qui ont répondu à l'appel, un horloger a confectionné spécialement 80 montres pour le sommet. Ces pièces uniques seront offertes aux chefs d'Etat et de gouvernement ainsi qu'aux responsables des délégations logés au somptueux Montreux Palace.

Croisière et soins de beauté

La Suisse n'a pas oublié les conjoints pour lesquels elle a prévu un programme très chic, à l'image de la station huppée de la Riviera appréciée des célébrités. Croisière en bateau sur le Léman devant les terrasses de Lavaux, classées au patrimoine mondial de l'Unesco, déjeuner dans un hôtel centenaire de Vevey, et visites des vignobles.

Cerise sur le gâteau, les conjoints auront le droit à une visite de la très exclusive clinique La Prairie, avec soins. La clinique se veut discrète sur le programme proposé. Mais elle est célèbre pour son traitement concocté en 1931 qui permettrait de ralentir le vieillissement du système immunitaire, grâce à des injections de cellules qui proviennent du foie de jeunes moutons.

Les quelque 3000 délégués de 70 pays également présents auront plus modestement accès à des excursions très helvétiques: train à crémaillère panoramique sillonnant les alpages au pied des sommets enneigés, découverte de la région verdoyante de Gruyère et visite de la fabrique de chocolat Cailler.

(ats/afp)

Prix littéraire

Le Prix des Cinq continents a été remis à la Roumaine Liliana Lazar pour son roman «Terre des Affranchis» par Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie. La cérémonie a eu lieu vendredi au château de Chillon, près de Montreux (VD).

La remise du prix a eu lieu en marge du 13e sommet de la Francophonie, qui rassemble ce week-end quelque 40 chefs d'Etat ou de gouvernement et des centaines de délégués de près de 70 pays sur la Riviera.

La cérémonie s'est déroulée en présence notamment du président du jury 2010 du Prix des Cinq Continents de la Francophonie, l'écrivain haïtien Lyonel Trouillot.

Liliana Lazar, née en 1972 en Roumanie, avait été désignée le 27 septembre lauréate de l'édition 2010 du Prix des cinq continents de la Francophonie pour son premier roman. /ats

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!