Hockey sur glace – La Suisse giflée par la Slovaquie

Actualisé

Hockey sur glaceLa Suisse giflée par la Slovaquie

L’équipe coachée par Patrick Fischer a très mal commencé la Deutschland Cup. Elle s’est inclinée 7-1 face à une sélection expérimentale qui n’évoluait qu’avec trois lignes d’attaque.

par
Cyrill Pasche
Patrick Fischer et la Suisse devront trouver des solutions contre l’Allemagne.

Patrick Fischer et la Suisse devront trouver des solutions contre l’Allemagne.

freshfocus

Battue 7-1 par la Slovaquie, l’équipe de Suisse a débuté la Deutschland Cup par une mémorable contre-performance. À Krefeld, le groupe de Patrick Fischer n’a pas su profiter de l’étroitesse d’effectif d’un adversaire évoluant avec seulement trois lignes d’attaque en raison du forfait de quatre joueurs placés en quarantaine suite à des cas de Covid à leur entrée en Allemagne.

Tout avait déjà assez mal commencé pour la Suisse. Avec le gardien du CP Berne Philip Wüthrich devant les filets, elle a encaissé un premier but après seulement trois minutes de jeu. La paire de défense formée par les deux anciens arrières de NHL, Mirco Müller et Yannick Weber, s’est laissée piégée par le Slovaque David Griger (3e, 1-1). Mais une réussite tout en finesse signée Enzo Corvi, en solitaire, a toutefois permis à la Nati de rapidement gommer son passif (13e, 1-1).

Menée 2-1 dès la 30e minute (doublé de Griger), puis 3-1 dès la 47e (Kristof en power-play), la Suisse a alors peiné à porter le danger sur le plan offensif. Outre Corvi, grâce à son aisance technique, Sven Andrighetto et l’inusable Andres Ambühl, aucun attaquant suisse ne sest réellement mis en évidence lors de ce premier match du tournoi.

Cinq buts en troisième période

Pire, la sélection de Fischer a sombré de manière spectaculaire sur le plan défensif en fin de partie en encaissant cinq buts - dont deux dans la cage vide - lors de la troisième période. L’attitude et le manque de réaction des internationaux suisses dans les deux dernières minutes de jeu peuvent d’ailleurs être qualifiés d’inquiétants.

Samedi, les joueurs de Patrick Fischer affronteront l’Allemagne à 14h30. Un duel contre un rival historique qui tombe à pic après cette première sortie décevante contre la Slovaquie. Contre les Allemands, qui les ont battus en quarts de finale des derniers Mondiaux, les Suisses ne pourront vraiment pas se cacher.

Slovaquie - Suisse 7-1 (1-1 1-0 5-0)

Yayla Arena, Krefeld. 341 spectateurs. Arbitres. Ansons, Schrader, Hancock et Merten.

Buts: 3e Griger (Kristof) 1-0, 13e Corvi (Moser) 1-1, 30e Griger (Siska) 2-1, 47e Kristof (Takac/ 5 c 4) 3-1, 58e Holesinsky (Regenda/ 5 c 6, cage vide) 4-1, 59e Griger (5 c 6, cage vide) 5-1, 59e Takac (Kristof/ 5 c 4) 6-1, 60e Hrehorcak (Griger) 7-1.

Slovaquie: Tomek; Ceresnak, Knazko; Gachulinec, Rosandic; Vitalos, Koch; Mudrak; Mesar, Kristof, Takac; Holesinsky, Roman, Regenda; Hrehorcak, Siska, Griger. Entraîneur: Ramsay.

Suisse: Wüthrich; Untersander, Alatalo; Weber, Müller; Schlumpf, Riva; Karrer, Frick; Andrighetto, Corvi, Moser; Martschini, Ambühl, Vermin; Fazzini, Thürkauf, Pestoni; Moy, Schmid, Bertaggia; Eggenberger. Entraîneur: Fischer.

Notes: La Suisse sans Waeber (surnuméraire). La Slovaquie sans quatre joueurs placés en quarantaine.

Pénalités: 2 x 2’ contre la Slovaquie, 4 x 2’ + 1 x 5’ (Thürkauf) contre la Suisse.

L'Allemagne bat la Russie

La deuxième rencontre de la Deutschland Cup a vu l'Allemagne s'imposer contre la Russie 4-3 (2-2 1-0 1-1) à Krefeld. Menés 0-2 après neuf minutes seulement, les Allemands ont réussi à revenir en quatre minutes grâce à Bergmann (10e) et Ehliz (13e). Pföderl (28e) et Rieder (42e) ont donné un avantage définitif aux Allemands avant une dernière réussite russe à la 54e.

Ton opinion

1 commentaire