Actualisé 29.10.2016 à 16:52

Rink-hockeyLa Suisse M20 réussit son Euro à domicile

La sélection suisse espoirs a terminé 5e du championnat d'Europe des moins de 20 ans de Pully, grâce à un magnifique succès contre l'Allemagne (2-6).

de
Robin Carrel, Pully

Nino Wyss, capitaine de l'équipe de Suisse.

Un début de compétition difficile, puis deux victoires contre Andorre (1-0 b.e.o.) et l'Allemagne dans le «money-time» du tournoi organisé sur «son» parquet de Pully. La Suisse M20 a réussi son Euro et pourra construire là-dessus pour le futur. Samedi, devant une salle Arnold-Reymond bien remplie, elle a pu montrer aux Allemands les progrès faits en l'espace de quelques jours sur les rives du Léman.

Pas vraiment vernis, les Helvètes ont touché les montants à deux reprises lors des 6 premières minutes de jeu. Un début de partie qui n'a pas été du goût de Jordi Molet, le sélectionneur des jeunes Allemands, qui a pris un temps-mort dès la 7e minute de jeu. Battus en ouverture de tournoi face à ces mêmes Germaniques (5-6), les Suisses ont fini par faire une première différence. Il a tout de même fallu attendre la 13e et un tir puissant de Gian Rettenmund pour réussir enfin à prendre la mesure de l'excellent portier Leon Brandt.

A 2 contre 4!

Les vannes étaient enfin ouvertes et Lorenzo Rui en a profité. Juste après le quart d'heure, le joueur de Thoune a été le plus prompt sur un rebond d'un de ses propres tirs. Rui a manqué un penalty dans la foulée, mais leurs adversaires ont fini par payer cher leur indiscipline. Les Allemands ont, en effet, évolué quelques secondes à 2 contre 4! A la suite d'une nouvelle sanction suprême, Rettenmund a converti seul face au dernier rempart allemand (18e).

La «mini-Mannschaft» a bien entendu tenté de se rebiffer. Mais le rink-hockey semble être un sport qui se joue à 5 (avec le gardien) sur le parquet et où les Allemands ne gagnent pas toujours à la fin. Trois minutes après la mi-temps, le capitaine Nino Wyss a en effet mis le quatrième d'une subtile déviation aérienne. Sven Kunz a ensuite marqué le 5-0, en supériorité numérique, à la 25e.

Gardien et héros

L'Allemagne a doublement réduit le score quelques secondes plus tard, à la suite de deux penalties transformés par Nike Morociv. Pas de quoi, toutefois, remettre en doute la supériorité helvétique. Les derniers résidus de suspense ont été vite balayés par un nouveau penalty, réussi cette fois par Rettenmund (32e). Le défenseur de Thoune a ainsi complété son magnifique hat-trick.

A 5 minutes de la fin, le portier Marc Blochlinger s'est encore une fois distingué et repoussé une sanction suprême, dictée contre la Suisse pour sa 10e faute d'équipe de la partie. Le dernier rempart helvète a même stoppé, ensuite, trois penalties dans la dernière minute, pour assurer le succès des siens. Une victoire qui offre la 5e place de cet Euro à la Suisse, pour le plus grand bonheur du coach pedro Antunes, dont vous pouvez retrouver le bilan au bas de cet article.

Allemagne - Suisse 2-6 (0-3).

Prilly, salle Arnold-Reymond. Environ 600 spectateurs. Arbitres: Fronte (Ita) et Bell (Ang). Buts: 13e Rettenmund 0-1. 16e Ruiz 0-2. 18e Rettenmund 0-3. 23e Wyss 0-4. 25e Kunz 0-5. 26e Morociv 1-5. 27e Morociv 2-5. 32e Rettenmund 2-6.

Allemagne: Brandt; Kohler, Bornéo, Strieder, Rath; Seidler, Dutt, Morociv, Becker, Langenhol.

Suisse: Blochlinger; Wyss, Boll, Rettenmund, Walther; Gianella, Wagner, Rui, Kunz, Tommasi.

L'analyse de Pedro Antunes, coach de la Suisse M20

Rink-hockey à Pully

Interview de Pedro Antunes, coach de l'équipe de Suisse.

20 minutes à la rencontre de ses lecteurs sportifs

Deux, trois ou quatre fois par mois, 20minutes.ch ira à la rencontre de ses lecteurs sportifs. Le but? Couvrir un match d'une division ou d'un sport peu médiatisés et le traiter comme s'il s'agissait d'une rencontre de Super League de football ou de Ligue nationale A de hockey. Vous avez envie de nous voir dans vos tribunes un de ces jours? N'hésitez pas à nous écrire sur notre page Facebook!

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!