La Suisse n'a pas fait le poids face à la «Mannschaft»
Actualisé

La Suisse n'a pas fait le poids face à la «Mannschaft»

Menée 2-0 à la mi-temps, l'équipe de Köbi Kuhn n'a pas réussi à refaire surface devant un groupe allemand bien en jambes.

Après une première mi-temps nettement dominée par l'Allemagne, la Suisse a disputé une meilleure deuxième période. La Nati s'est malgré tout nettement inclinée devant un adversaire en bonne forme.

«Ils ont été bons et nous mauvais», affirme Ludovic Magnin à l'issue du match, mais assure que «les buts que nous avons pris aujourd'hui ne seraient pas rentrés en Coupe du Monde, par exemple.» (kim)

Allemagne - Suisse 3-1 (2-0)

Buts: 7e Kuranyi (1-0), 29e Gomez (2-0), 66e Frings (3-0), 71e Streller (3-1)

Allemagne: Lehmann; Friedrich, Mertesacker, Metzelder, Lahm; Fritz, Frings (74e Hitzlserger), Ballack, Schweinsteiger (74e Jansen); Gomez (58e Hanke), Kuranyi (82e Schlaudraff).

Suisse: Benaglio; Philipp Degen, Senderos, Grichting, Magnin (58e Spycher); Behrami, Vogel (58e Dzemailli), Margairaz (78e Inler), Barnetta; Hakan Yakin (58e Vonlanthen); Frei (58e Streller).

Faits marquants:

87e La Suisse refait surface, mais ne semble pas en mesure de réduire encore la marque.

71e Streller intercepte une passe en retrait de la défense allemande. Le gardien étant sorti, il ajuste facilement le but vide. 3-1!

66e Frings bénéficie d'un coup frans à environ 25 m du but suisse. Il place le ballon directement hors de portée du gardien. 3-0!

58e Pluie de changements: 4 pour la Suisse et 1 pour l'Allemagne. Ce début de mi-temps est largement à l'avantage de la «Mannschaft».

42e Petite occasion pour Frei après plusieurs minutes de domination allemande.

30e Débordement de Fritz sur la droite, qui centre et trouve la tête de Gomez. Benaglio est impuissant. 2-0!

20e Après un début de partie nettement à l'avantage de la «Mannschaft», l'équipe de Suisse s'est bien repris et se crée une petite occasion par Margairaz.

7e Un coup franc allemand met en difficulté la défense suisse. Après un premier arrêt miracle, Benaglio capitule. 1-0!

1re 51'333 spectateurs dans le stade. Le match se joue à guichets fermés.

Ton opinion