La Suisse n'a pas profité de l'absence de Rafael Nadal
Actualisé

La Suisse n'a pas profité de l'absence de Rafael Nadal

TENNIS – L'équipe de Suisse de Coupe Davis devra, pour la 3e année de rang, disputer un barrage pour son maintien dans le groupe mondial de la Coupe Davis.

Fernando Verdasco (ATP 33) a apporté un troisième point décisif à l'Espagne en matant Stéphane Bohli (ATP 278) 6-3 6-3 6-2 dans le quatrième match. Les Helvètes connaîtront leur adversaire des play-off le mercredi 11 avril, à l'issue d'un tirage au sort qui aura lieu à Londres. Absent pour la troisième fois consécutivement au 1er tour, Roger Federer viendra sans doute une nouvelle fois épauler ses équipiers du 21 au 23 septembre. L'Espagne se mesurera pour sa part aux Etats-Unis sur le territoire américain en quarts de finale pour une revanche de la finale 2004.

En barrage, la Suisse affrontera soit l'un des sept autres perdants du 1er tour du groupe mondial, soit l'une des huit équipes victorieuses au 2e tour des diverses zones (4 pour la zone Europe/Afrique, 2 pour la zone Amérique et 2 pour la zone Asie) en avril. La formation du capitaine Severin Lüthi devrait figurer parmi les huit têtes de série lors du tirage au sort.

Après une journée de vendredi conclue sur le score de 1-1, les Suisses ont manqué le coche dans un double perdu 7-6 6-7 6-7 6-1 12-10 après 4 h 48' par Yves Allegro-Marco Chiudinelli face à Feliciano Lopez-Fernando Verdasco.

(si)

C’est Bastl qui a refusé de venir!

TENNIS – Swiss Tennis a mis les choses au point concernant l’absence de George Bastl au sein de l’équipe de Suisse de Coupe Davis. «George estime que l’encadrement de l’équipe ne s’est pas suffisamment intéressé à lui, a expliqué le préparateur physique, Pierre Paganini. George nous a annoncé trois ou quatre jours avant le rassemblement de l’équipe qu’il ne viendrait pas. Nous voulions qu’il fasse partie de l’équipe. Il avait accepté la sélection dans un premier temps, et son refus nous a tous choqués.» Bastl, qui disputera le 3e tour des qualifications à Marseille lundi, avait déjà renoncé à disputer le barrage face à la Serbie en septembre dernier pour privilégier sa carrière. «La porte de l’équipe n’est cependant pas fermée pour lui», a conclu le capitaine Severin Lüthi.

Ton opinion