Climat social - La Suisse n’a connu que trois grèves en 2020
Publié

Climat socialLa Suisse n’a connu que trois grèves en 2020

Au total, 737 employés ont débrayé, observant 1892 jours d’arrêt de travail. Des chiffres supérieurs à ceux de 2019, mais loin des pics du début du siècle.

par
Gilles Martin
1 / 1
Parmi les conflits de l’an dernier, celui de Leclanché, à Yverdon-les-Bains (VD)

Parmi les conflits de l’an dernier, celui de Leclanché, à Yverdon-les-Bains (VD)

24 HEURES /Jean-Paul Guinnard)

En 2020, la Suisse a connu trois conflits du travail ayant conduit à des grèves. Cela a concerné 737 employés et généré 1892 jours de travail non effectués. C’est un peu plus qu’en 2019, où quatre grèves avaient impliqué 111 collaborateurs et causé la perte de 1372 jours de travail (sans compter la Grève des femmes).

Les conflits collectifs donnant lieu à des arrêts de travail d’au moins un jour font l’objet, depuis 1927, d’un recensement officiel publié par l’Office fédéral de la statistique. L’enquête est menée auprès des partenaires sociaux, des entreprises et des administrations publiques touchées par une grève ou par un lock-out.

Loin des chiffres de 2018

Durant les 15 dernières années, l’année 2018 a été la plus agitée sur le plan social: 8 conflits, 16’647 employés et 20’318 jours de grève. Il faut ensuite remonter au début des années 2000 pour trouver des chiffres similaires: 20’098 jours de grève en 2001, 21’447 en 2002 et surtout 38’915 en 2004.

Le record toutes catégories est détenu par l’année 1930: 265’695 jours de grève. A l’inverse, il n’y en a eu aucun en 1961 ni en 1973, 1987 et 1993.

OFS

Ton opinion

34 commentaires