Enfance: La Suisse pas assez accueillante pour les petits

Actualisé

EnfanceLa Suisse pas assez accueillante pour les petits

Seuls 36% des Helvètes estiment que la Suisse est un pays accueillant pour les enfants. Des experts dénoncent le manque de places dans les structures d'accueil et d'espaces publics pour jouer.

par
Simona Marty/Olivia Fuchs
«On construit des routes à la place d'aires de jeux», regrette Flavia Frei, de la Fondation suisse pour la protection de l'enfant.

«On construit des routes à la place d'aires de jeux», regrette Flavia Frei, de la Fondation suisse pour la protection de l'enfant.

Selon une récente étude européenne, 36% des Suisses qualifient leur pays d'accueillant pour les enfants. La Suisse se positionne ainsi au milieu du classement effectué par la Fondation des questions de l'avenir. Le Danemark arrive en tête: pas moins de 9 personnes sur 10 pensent que le pays est un bon endroit pour élever des bambins.

Renoncer à fonder une famille

«Ce qui compte, pour les Suisses, c'est que leurs enfants soient acceptés au quotidien. Ils apprécient les petits gestes, par exemple le boucher qui propose aux petits un bout de saucisson», explique le directeur scientifique de la fondation, Ulrich Reinhard. Reste que les experts ne sont pas très étonnés du classement plutôt médiocre de la Suisse. «Plus de 80% des jeunes Suisses veulent fonder une famille, mais près d'un tiers y renoncent parce qu'ils ne parviennent pas à concilier vie professionnelle et familiale», regrette Lucrezia Meier-Schatz, conseillère nationale (PDC/SG) et directrice de Pro Familia.

Bambins mis de côté

Selon Flavia Frei de la Fondation suisse pour la protection de l'enfant, il faut construire davantage de crèches et de places de jeux. Elle s'engage aussi pour la création de postes de travail à temps partiel. «Les enfants et les jeunes sont souvent laissés de côté lorsqu'il s'agit de planifier les quartiers. On construit des routes à la place de parcs de jeux», affirme-t-elle.

Un avis partagé par Luca Cirigliano, vice-président de la commission pour l'enfance et la jeunesse: «Les enfants doivent absolument être pris en compte dans la réalisation de trottoirs ou de cours d'école.»

Top 10 des pays

Nombre de personnes (sur 100) qui pensent que leur pays est accueillant pour les enfants:

Danemark 90

Espagne 49

Pays-Bas 47

Grèce 43

France 40

Suisse 36

Autriche 31

Grande-Bretagne 29

Pologne 21

Allemagne 15

Ton opinion