Actualisé

Exportations de matériel de guerreLa Suisse pas assez claire sur la vente d'armes

L'organisation Amnesty International appelle la Confédération à s'engager pour la mise en place d'un traité international sur le commerce des armes.

Seuls le poids total et la valeur des livraisons effectuées figurent dans les statistiques publiées jeudi par l'Administration fédérale des douanes, constate la section suisse d'AI vendredi dans un communiqué. Le rapport ne fait pas mention des types d'armes et de munitions ni des destinataires finaux, poursuit l'ONG.

Par ailleurs, l'Arabie saoudite et le Pakistan figurent parmi les pays où des armes ont été livrées pendant les neuf premiers mois de 2009, souligne AI, alors que l'ordonnance sur le matériel de guerre interdit l'exportation vers des pays où la situation des droits humains est critique.

La solution réside, selon l'ONG, dans un traité international sur le commerce des armes. L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté vendredi un agenda pour la mise en place d'un tel texte, indique AI. Selon cet agenda, les négociations devraient aboutir en 2012.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!