La Suisse, pays de transit du crime
Actualisé

La Suisse, pays de transit du crime

En raison de sa position et de ses infrastructures, la Suisse est considérée comme un pays de transit de la délinquance par l'Office européen de police.

Europol estime cependant que l'accord signé récemment avec Berne dans la lutte contre la grande criminalité va faire ses preuves. La Suisse est un partenaire important lorsqu'il s'agit de flux financiers ou de blanchiment d'argent, a expliqué le chef de l'Office européen de police (Europol), Max-Peter Ratzel dans un entretien paru lundi dans la Basler Zeitung. L'accord entre la Suisse et Europol est entré en vigueur le 1er mars dernier.

Ton opinion