Egalité des sexes: La Suisse progresse au 14e rang mondial
Actualisé

Egalité des sexesLa Suisse progresse au 14e rang mondial

La Suisse a nettement progressé dans le domaine de l'égalité des sexes, selon une étude du WEF publiée mercredi.

Elle a passé du 40e rang mondial l'an dernier au 14e rang, en raison d'une plus forte représentation féminine au parlement et au Conseil fédéral. Le gain de 26 places de la Suisse fait suite à un recul de douze places constaté l'année précédente, causé par les différences de salaires entre hommes et femmes en Suisse.

L'étude du Forum économique mondial (WEF) se base sur quatre critères: la participation à l'économie (emplois, salaires, fonctions), l'accès à l'éducation, la représentation au niveau politique et la santé.

Pays nordiques en tête

Comme l'an dernier, les pays nordiques ont les meilleures performances: la Norvège, la Finlande, la Suède et l'Islande occupent les quatre premiers rangs.

Suivent la Nouvelle-Zélande, les Philippines, le Danemark, l'Irlande, les Pays-Bas, la Lettonie, l'Allemagne, le Sri Lanka, la Grande-Bretagne, et 14e la Suisse.

La France passe de la 51e place en 2007 à la 15e place, grâce à une participation féminine accrue en «matière économique et en matière d'influence politique», selon le WEF.

Au 57e rang, la Chine a gagné 17 places par rapport à l'année précédente, en réduisant les inégalités entre les sexes «dans l'éducation, la participation économique et la participation politique». De la même manière, la part des femmes aux postes de décision a augmenté aux Etats-Unis, qui se hissent au 27e rang.

En queue de peloton, les pays musulmans comme le Yémen (130e), l'Arabie Saoudite (128e), le Pakistan (127e), le Maroc (125e), l'Egypte (124e) ou la Turquie (123e) enregistrent les plus mauvaises performances.

(ats)

Ton opinion