Actualisé 16.10.2020 à 11:44

CoronavirusLa Suisse recense 3105 nouveaux cas en 24 heures

L’Office fédéral de la statistique divulgue les chiffres quotidiens des contaminations qui confirment la recrudescence de cas.

Le taux de positivité s'élève vendredi à 14,35% (image symbolique)

Le taux de positivité s'élève vendredi à 14,35% (image symbolique)

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La Suisse compte 3105 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres publiés vendredi par l’OFSP. Cinq décès supplémentaires sont à déplorer et 68 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 21’628 tests conventionnels ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 14,36%, contre 13,23% jeudi. Sur les sept derniers jours, le nombre total d'infections est de 13'261. Sur les deux dernières semaines, le pays compte 229,8 nouvelles infections pour 100'000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 74’422 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 1'578'103 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 1823 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 5276.

Le pays dénombre par ailleurs 7311 personnes en isolement et 12’964 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 12'232 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

«La situation est sérieuse»«La situation est sérieuse, il est grand temps de stopper l’augmentation des cas», a déclaré Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l’infection de l’OFSP lors d’un point presse. «C’est le seul moyen d’éviter qu’un nombre élevé d’hospitalisations en même temps ne cause une surcharge des structures de soins», a-t-elle affirmé.

Tous les âges

Les nouvelles infections augmentent dans toutes les tranches d’âge, a-t-elle noté, tout en s’inquiétant de la rapidité de l’augmentation des nouveaux cas, des nouvelles hospitalisations et des décès. Toute la Suisse est touchée, y compris les cantons qui avaient été relativement épargnés ce printemps.

Pour l’heure, le système hospitalier n’est pas encore surchargé. Mais les cantons pourraient décider de prendre des mesures pour maintenir les capacités d’accueil dans les hôpitaux ou les augmenter, a dit Virginie Masserey.

La responsable de l’OFSP a par ailleurs rappelé qu’il faut adopter le bon comportement et respecter les différentes mesures. Notamment éviter les rassemblements et limiter le nombre de personnes lors des réunions de famille ou entre amis.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!