Actualisé 07.06.2006 à 09:47

La Suisse réhabilite 26 «sauveurs de réfugiés» des Nazis

La Suisse a réhabilité 26 personnes condamnées pour avoir fait passer la frontière à des réfugiés fuyant les persécutions nazies durant la Deuxième Guerre mondiale.

Il s'agit de 12 Suisses, dix Italiens, deux Français, un Espagnol et un émigrant apatride. A ce jour, la Commission de réhabilitation de l'Assemblée fédérale a constaté l'annulation de 108 jugements pénaux.

La commission a précisé que ces personnes ont pris de gros risques pour permettre à des réfugiés de franchir la frontière, que ce soit en les guidant sur des chemins secondaires ou en violant leurs obligations de soldats ou de gardes-frontière. Parmi les 26 réhabilités figure, par exemple, Josef Schupp qui, en 1944, a fait une diversion visant un garde-frontière afin de permettre à son frère, déserteur de la Wehrmacht, d'entrer en Suisse.

La liste compte également deux Italiens qui ont permis à une cinquantaine de prisonniers de guerre alliés de passer en Suisse. Ces prisonniers s'étaient échappés des camps allemands.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!