Passeports biométriques : La Suisse rejoint les normes de l'UE
Actualisé

Passeports biométriques La Suisse rejoint les normes de l'UE

Les passeports biométriques vont être techniquement améliorés d'ici fin 2014.

Ces modifications n'entraînent pas de changement pour les citoyens.

Ces modifications n'entraînent pas de changement pour les citoyens.

Suivant l'Union européenne, le Conseil fédéral a décidé de modifier le codage des données ainsi que les prescriptions concernant les empreintes digitales saisies dans les passeports biométriques.

Les données sont actuellement codées pour empêcher un tiers non autorisé de les lire à l'insu du détenteur du passeport. Le «Basis Access Control» va être complété d'ici par le nouveau processus PACE v2, qui offre une meilleure protection.

Côté empreintes digitales, la nouveauté consiste à prévoir dans tous les cas un doigt de chaque main. Comme jusqu'ici, ce seront en principes.

Validité inchangée

Si une empreinte est de mauvaise qualité ainsi qu'en cas de blessure ou d'absence d'un index, il sera possible de saisir un autre doigt. Mais plus question pour la Suisse de recourir à deux doigts d'une même main, comme elle fait actuellement, si la qualité des empreintes est insuffisante.

Ces modifications n'entraînent pas de changement pour les citoyens. Et tous les passeports électroniques déjà établis restent valables. Ce développement de l'acquis de Schengen pourra être appliqué en Suisse sans modifier la loi. (ats)

Ton opinion