La neige revient: La Suisse romande sous les flocons
Actualisé

La neige revientLa Suisse romande sous les flocons

Alors que les CFF ont rencontré leurs premières pannes en fin d'après-midi, la nuit prochaine sera longue pour le personnel de l'aéroport de Genève en raison d'importantes chutes de neige.

Le trafic ferroviaire a été légèrement perturbé mardi en gare de Genève-Cornavin à cause d'un problème qui a affecté les signaux lumineux. Les trains ont circulé avec 5 à 25 minutes de retard, a indiqué le porte-parole des CFF Jean-Philippe Schmidt.

Le trafic a été perturbé entre 16h30 et 17h30. M. Schmidt n'a pas été en mesure de dire si l'incident technique qui s'est produit en gare de Genève-Cornavin a été causé par la neige qui tombe en abondance sur la région depuis mardi après-midi.

Des lecteurs nous ont signalé que leurs trains étaient bondés suite à l'annulation de certains autres entre Lausanne et Genève.

Cointrin sur le qui-vive

«Nous sommes sur le qui-vive», a fait savoir mardi le porte-parole de l'aéroport Bertrand Stämpfli.

Les équipes de déblaiement seront à pied d'oeuvre toute la nuit. En tout, une trentaine de véhicules et une centaine d'hommes vont être mobilisés, a précisé M. Stämpfli. Malgré cet engagement, mercredi risque d'être une journée «difficile» pour l'aéroport genevois.

«Nous attendons jusqu'à 20 centimètres de neige, voire plus», a souligné M. Stämpfli. Pour Genève, il s'agit de quantités très importantes. Cointrin se prépare à différents scenarios. L'objectif sera de rester le plus longtemps possible ouvert au trafic aérien, a ajouté le porte-parole.

Au cas où la piste devait être fermée plusieurs heures, les avions seront déroutés sur Lyon ou Zurich, a expliqué M. Stämpfli. Si la piste ne devait être fermée que le temps du passage des chasse-neige, les appareils seront simplement placés en attente au-dessus de Genève.

Nuit record

La Suisse a enregistré «la nuit la plus froide de novembre de ces 45 dernières années» dans certaines régions, selon Météosuisse : à La Brévine, dans le canton de Neuchâtel, le thermomètre est tombé à -30,4°C, -13,9°C ont été enregistrés dans la capitale Berne. (ats)

L'Europe grelotte

Le froid s'est installé sur une grande partie du continent avec plusieurs semaines d'avance. Des millions de personnes ont dû batailler pour se rendre à leur travail au Royaume-Uni. De nombreuses régions étaient recouvertes par deux à cinq centimètres de neige, qui ont provoqué un chaos dans les transports et plusieurs accidents de la route.

La France a battu plusieurs records de froid. En Allemagne, plus de 200 vols ont été annulés mardi à l'aéroport international de Francfort, conséquence là aussi de la neige et du froid. La neige et le verglas ont en outre causé de nombreux accidents de la route dans ce pays, faisant plusieurs morts et des blessés.

En Pologne, d'importantes chutes de neige entravaient la circulation routière, ferroviaire et aérienne. Varsovie s'est couverte de 30 cm de neige. Des chauffeurs de poids-lourds sont restés coincés pendant 20 heures près de la capitale.

En République tchèque, de fortes chutes de neige ont provoqué des problèmes de transport et entraîné des coupures de courant. Quatre personnes ont été tuées et 80 blessées dans des accidents de la route, selon CTK. L'Italie aussi souffre du froid dans le nord et en montagne, avec des températures de -10 degrés à Aoste ou -4 degrés à Bolzano.

Lourdement frappés par la crise économique, les Grecs sont, quant à eux, épargnés par la vague de froid européenne: Athènes vit à plus de 20 degrés depuis ce week-end. Les terrasses des cafés ont tendance à se remplir de nouveau... malgré la crise

Ton opinion