Actualisé 10.03.2006 à 16:13

La Suisse s'est ruée sur les pelles à neige

Les intempéries du week-end dernier ont dopé les ventes d'outillage pour l'hiver de Coop et de Migros, surtout en ville.

Le week-end dernier, les Suisses ont pris d'assaut les brico-loisirs et garden centers à la recherche de matériel et d'outillage contre la neige. «Durant tout l'hiver, Coop a vendu un nombre habituel de pelles et de chaînes à neige, mais, samedi dernier, les ventes de ces deux articles et aussi du sel et de l'antigel ont plus que doublé, affirme Joerg Birnstiel, porte-parole du groupe bâlois.

A Zurich, Urs-Peter Naeff, son homologue de la Fédération des coopératives Migros, fait le même constat. «La semaine dernière, Migros a doublé ses ventes de chaînes à neige, surtout au Tessin et en plaine.» Comment expliquer ces achats à la dernière minute dans un pays au climat hivernal? «Les pelles à neige ne sont jamais en action, analyse un vendeur de Migros à Romanel.

Contrairement à l'huile de moteur, les clients les achètent rarement à l'avance. Ils n'aiment pas trop déblayer. Cela ne fait pas plaisir. La pelle à neige, c'est le symbole de l'effort. Alors ils attendent que la neige tombe pour l'acquérir.»

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!