Actualisé

La Suisse s'impose 3-1

Emmenée par un Tranquillo Barnetta au sommet de son art, la Suisse tient sa revanche sur l'Autriche.

Au Letzigrund devant 22 500 spectateurs, la sélection de Köbi Kuhn s'est imposée 3-1 devant une équipe qui l'avait battue une année auparavant à Innsbruck.

Déjà auteur d'un doublé lors de la victoire 2-1 contre les Pays- Bas en août dernier à Genève, Barnetta a survolé de toute sa classe une rencontre qui ne restera pas dans les annales. A la 2e minute, le joueur du Bayer Leverkusen menait une rupture pour offrir le 1-0 à Streller. Puis à la 36e, il passait en force pour délivrer un véritable caviar à Yakin pour le 2-1.

Le second exploit de Barnetta survenait au moment même où l'équipe de Suisse nageait en eaux troubles. L'égalisation d'Aufhoser à la 11e sur un assist de l'ex-Sédunois Kuljic avait, en effet, brisé l'élan des Suisses. A l'image d'un Senderos méconnaissable dont le remplacement à la pause par Grichting sonnait comme une sanction, les joueurs de Köbi Kuhn balbutiaent leur football. Si brillante face aux Néerlandais, la paire Inler- Fernandes perdait la bataille du milieu contre une équipe qui n'avait pourtant pas gagné un seul de ses huit derniers matches.

Préféré à Nkufo au coup d'envoi, Streller fut l'autre atout maître de Köbi Kuhn lors de ce 40e Suisse - Autriche de l'histoire. L'attaquant du FC Bâle signait le 3-1 de la tête sur un corner botté bien sûr par Barnetta à la 55e. Menés presque contre le cours du jeu, les Autrichiens ne possédaient pas les ressources tant physiques que mentales pour revenir au score.

Si elle «gomme» quelque peu l'incroyable couac de Klagenfurt contre le Japon, cette victoire ne doit pas masquer les lacunes de l'équipe de Suisse. Elle fut réellement dans les cordes en première période avec une défense qui est apparue bien vulnérable. Köbi Kuhn a finalement recueilli deux enseignements majeurs de ce match. Il possède vraiment un joueur de classe mondiale en la personne de Barnetta. Il a compris également que la Suisse ne peut pas se passer de Patrick Müller.

Zurich. Letzigrund. 22 500 spectateurs. Arbitre: Hamer (Lux). Buts: 2e Streller 1-0. 11e Aufhauser 1-1. 36e Yakin 2-1. 55e Streller 3-1.

Suisse: Coltorti; Lichtsteiner, Djourou, Senderos (46e Grichting), Magnin (86e Spycher); Vonlanthen (18e David Degen), Fernandes (82e Celestini), Inler, Barnetta; Yakin (46e Margairaz); Streller (78e Nkufo).

Autriche: Manninger; Sandfest (65e Ertl), Prödl (40e Schiemer), Hiden, Fuchs; Garics, Sariyar, Aufhauser, Weissenberger (65e Mörz); Ivanschitz (82e Harnik); Kuljic (65e Kienast).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!