La Suisse s'impose dans la douleur face à l'Allemagne
Actualisé

La Suisse s'impose dans la douleur face à l'Allemagne

Sans vraiment convaincre, l'équipe de Suisse s'est imposée 2-1 après prolongation face à son homologue allemande en match amical à Nuremberg grâce à un doublé du néophyte Roman Wick.

Avant d'affronter à deux reprises la Slovaquie, la formation de Ralph Krueger a montré des lacunes sur le plan offensif malgré le premier but en sélection de Roman Wick.

Offensivement improductive, l'équipe de Suisse a laissé l'Allemagne prendre rapidement l'avantage par Fical qui exploitait parfaitement un rebond laissé par Aebischer. Complètement muette dans la zone d'attaque, la troupe de Ralph Krueger a dû attendre la 22e (!) minute pour adresser un premier tir à Kotschnew par Jobin.

Son successeur Robert Müller était à peine entré que Roman Wick le faisait capituler sur un tir presque anodin. Le jeune joueur des Kloten Flyers profitait de la bévue de l'ancien Bâlois pour marquer son premier but international lors de sa toute première sélection. De retour dans le match, la Suisse a dès lors pris petit à petit la mesure de son adversaire sans pour autant prendre l'avantage lors de cette période intermédiaire.

Après un dernier tiers-temps très fermé sans réelles occasions de but, Wick a fait la différence au cours de la prolongation alors que la Suisse était en supériorité numérique. Grâce à ce succès, la formation helvétique est toujours invaincue au cours de cette saison en cinq sorties.

Pour la suite de son programme, l'équipe de Suisse affrontera à deux reprises la Slovaquie. Face à une formation qui vient de disposer de la République tchèque, une élévation du niveau s'avère nécessaire afin de poursuivre la série positive. (si)

Ton opinion