La Suisse s'impose malgré Cristo-Wall

Actualisé

La Suisse s'impose malgré Cristo-Wall

La Suisse a idéalement commencé
son championnat du monde de hockey en disposant 4-1 de la France à Québec.

Forts d'un succès aussi aisé qu'indiscutable, les hommes de Krueger ont pris la tête du Groupe A. On craignait le match piège contre une sélection tricolore qui pouvait compter sur l'apport non négligeable de son portier Cristobal Huet.

La présence de l'ancien gardien de Lugano devant le filet tricolore justifiait à elle seule la prudence helvétique à l'heure de se risquer au petit jeu du pronostic. Détournant la bagatelle de 44 des 48 pucks qu'il a dû négocier, l'Isérois a livré la partie que l'on attendait de lui. Las pour les Bleus, cela n'a pas suffi pour enrayer la machine helvétique, solide et bien huilée.

«On a bien commencé le match, mais les Suisses ont profité des pénalités pour prendre le large. Ils avaient un meilleur patin, et ils ne nous ont jamais laissé jouer. Même en fin de match, ils ont continué d'attaquer. C'est un signe de confiance. 48 lancers? C'est sûr que ça fait beaucoup. Même si cette saison, j'ai déjà eu des matches à plus de 40», analysait le gardien des Washington Capitals.

Marc Fragnière, Québec

Ton opinion