Sauver les abeilles : La Suisse se dote d'un service sanitaire apicole
Actualisé

Sauver les abeilles La Suisse se dote d'un service sanitaire apicole

Pour lutter contre la disparition des abeilles, la Confédération helvétique se dote d'un service sanitaire apicole.

Le Conseil fédéral a fixé mercredi la base légale pour sa création et défini ses tâches. Le nouveau service sera notamment chargé de former les apiculteurs.

L'ordonnance entrera en vigueur le 1er janvier 2013. Après 8 ans, le Conseil fédéral décidera s'il reconduit ou non le service sanitaire apicole. Les coûts, quelque 750'000 francs par an, seront pris en charge à raison de 20% par la branche, 40% par la Confédération et 40% par les cantons.

Les maladies des abeilles représentent un gros problème pour les apiculteurs, rappelle le Conseil fédéral. Plusieurs dangers mortels menacent ces insectes: l'acarien Varroa, importé en Suisse il y a environ 25 ans, les virus qu'il véhicule, ainsi que la loque européenne. Cet hiver, la moitié des colonies ont péri: une hécatombe d'une ampleur sans précédent en Suisse.

Pour prévenir et combattre efficacement ces maladies, il faut des connaissances scientifiques étendues. Le service sanitaire apicole sera donc chargé de la formation et de la formation continue des personnes actives dans le secteur apicole.

Il devra également favoriser les échanges entre la recherche scientifique, les autorités chargés de la lutte contre les épizooties des abeilles et les apiculteurs. Au nombre des tâches du service figurent également la surveillance de la santé des abeilles et l'élaboration d'un programme sanitaire national. (ats)

Ton opinion