JO 2018: La Suisse se paie les deux favoris en deux jours!
Actualisé

JO 2018La Suisse se paie les deux favoris en deux jours!

Les curleurs helvétiques du CC Genève ont atomisé la Suède, invaincue jusqu'ici, sur le score de 10 à 3.

1 / 70
Bob à 4
Bob à 4

Rico Peter, quatrième, a manqué le bronze avec le bob à quatre suisse pour 21 centièmes. Dur dur (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Ski de fond
Ski de fond

Dario Cologna n'a eu aucune chance sur le 50 km olympique en style classique de Pyeongchang. Le Grison termine 9e (Samedi 24 février 2018).

Keystone
Snowboard
Snowboard

La joie du grison Nevin Galmarini sur la plus haute marche du géant parallèle à Pyeongchang (Samedi 24 février 2018).

Keystone

L'équipe de Suisse masculine a frappé fort lundi dans le tournoi olympique. Elle a infligé un sec 10-3 à la Suède, la seule formation qui était invaincue jusqu'ici.

Fort de cette victoire, le CC Genève a désormais remporté ses cinq derniers matches, de quoi largement compenser les deux défaites subies lors de son entrée en lice. Encore plus prometteur, le skip Peter De Cruz et ses coéquipiers viennent de battre coup sur coup les deux grands favoris, le Canada (succès 8-6 dimanche) et la Suède.

Benoît Schwarz brille

Face à la Suède, justement, le quatuor Valentin Tanner, Peter De Cruz, Claudio Pätz et Benoît Schwarz a frôlé la perfection. Les Genevois ont pris l'avantage dès le premier end (2-0), avant de creuser peu à peu leur avance. Les Suédois ont même fini par abandonner, après avoir encaissé un rédhibitoire coup de cinq (!) au 7e end.

Si les quatre Suisses ont évolué à un excellent niveau, leur no 4, Benoît Schwarz, s'est montré particulièrement inspiré. La qualité de son jeu a déboussolé le skip suédois, Niklas Edin, qui a raté beaucoup plus que d'habitude durant cette partie.

«Les Suédois ont livré leur moins bon match du tournoi tandis que, chez nous, Benoît a disputé l'un de ses meilleurs. Cela fait vite une grosse différence», a remarqué Peter De Cruz au micro de la RTS. «Ca a été un match exceptionnel», a reconnu lui-même Benoît Schwarz. «Ce n'est pas tous les jours que les no 1 mondiaux sont forcés à abandonner. On se sent très bien sur la glace, très concentrés sur ce qu'on doit faire», a-t-il remarqué.

Demi-finale en vue

Malgré la défaite, la Suède reste en tête du Round Robin (6 succès/1 défaite), devant la Suisse (5/2), seule désormais au 2e rang après la défaite lundi du Canada (4/3) contre les Etats-Unis. La qualification pour les demi-finales est en bonne voie, et d'autant plus que le quatuor helvétique affrontera des adversaires moins cotés mardi pour sa dernière journée du tour qualificatif, la Corée du Sud et les Etats-Unis.

«Nous sommes très contents de la tournure prise par ce tournoi olympique», a estimé Benoît Schwarz. «L'erreur serait toutefois de nous sentir invincibles. Nous devons rester appliqués», a-t-il prévenu.

Pour l'anecdote, on notera que le CC Genève a battu un record pour la Suisse au curling aux Jeux avec cette cinquième victoire consécutive. Le Lausanne Olympique s'était arrêté à quatre succès d'affilée lors du Round Robin en 1998 à Nagano, avant de devenir champion olympique en fin de tournoi.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion