Genève - La Suisse se plie en quatre pour accueillir Joe Biden
Publié

GenèveLa Suisse se plie en quatre pour accueillir Joe Biden

Le président américain a été reçu en grande pompe mardi avant de s’entretenir avec les conseillers fédéraux Guy Parmelin et Ignazio Cassis.


Après de longues minutes d’attente droits comme des «i» et alignés devant le tapis rouge, les membres de la délégation helvétique ont finalement vu apparaître celui qu’elle était venue accueillir. Joe Biden, lunettes de soleil sur le nez, est descendu d’Air Force One pour les salutations d’usage aux autorités. Un protocole réglé au millimètre, mais qui a laissé place à une parole aimable pour chacun des membres de la délégation, aux dires du ­président du Conseil d’État ­genevois, Serge Dal Busco.

Genève et la Suisse ont donc réussi hier le premier chapitre de ce sommet tant attendu entre les présidents russe et américain. Une rencontre qui aura lieu mercredi après-midi et qui devrait durer entre quatre et cinq heures. Une fois l’impressionnante cohorte de véhicules partie du tarmac, le président de la Confédération Guy Parmelin et son collègue Ignazio Cassis ont pu s’entretenir avec le pensionnaire de la Maison-Blanche. Joe Biden leur a accordé une petite demi-heure. Les délégations des deux pays ont notamment parlé du changement climatique et des bons offices que la Suisse apporte dans les relations entre l’Iran et les États Unis.

Au terme de la rencontre, Guy Parmelin a assuré que le dialogue avait été «étroit et très chaleureux». Interrogé sur le cadeau que la Suisse avait offert à Joe Biden, le ­Vaudois a parlé de «quelque chose de haute technologie suisse qui fonctionne à l’énergie solaire». 

(frs/leo/afp)

Ton opinion

155 commentaires