Basketball: La Suisse se relance dans la course à l'Euro
Publié

BasketballLa Suisse se relance dans la course à l'Euro

Même si le chemin est encore long, la Suisse a remporté une victoire précieuse en pré-qualifications face à la Macédoine.

Jonathan Kazadi et la Suisse ont remporté une victoire précieuse contre la Macédoine.

Jonathan Kazadi et la Suisse ont remporté une victoire précieuse contre la Macédoine.

Keystone

L'équipe de Suisse masculine a signé une performance de choix dans l'avant-dernier match du 1er tour des pré-qualifications à l'Euro 2021. Elle a infligé une première défaite à la Macédoine (85-79) dans ce groupe A et peut toujours espérer se qualifier pour le 2e tour.

La sélection de Gianluca Barilari ne peut certes plus terminer à la 1re place, la Macédoine s'étant imposée plus largement (83-68) lors du match aller en novembre 2017 et ne pouvant plus être dépassée au classement. Mais les Helvètes peuvent encore accrocher le ticket qui sera attribué au meilleur deuxième parmi les trois groupes. A la condition de s'imposer dimanche en Slovaquie.

«Nous n'irons pas à Bratislava en vacances. Et je ne suis jamais satisfait après une défaite», a assuré Gianluca Barilari, qui se disait «fier» de son groupe. Mais qui sait également que la tâche de son équipe s'annonce compliquée avec une différence entre points inscrits et points concédés de -6 après ses trois premiers matches de poule. «Nous payons cher la première partie en Macédoine. Nous manquions de préparation», regrettait le technicien italo-suisse.

Baldassare brille pour ses débuts

Comme en février face à la Slovaquie (victoire 83-80 après prolongation), c'est grâce à ses qualités de coeur que l'équipe de Suisse a pu s'offrir le scalp de Macédoniens qui évoluaient quasiment à domicile jeudi à Fribourg. «Nous jouions pourtant sans trois joueurs majeurs: Marko Mladjan, Jonathan Dubas et Natan Jurkovitz. Ceux qui étaient présents sur le parquet aujourd'hui (réd: jeudi) ont réussi de très belles choses. Je n'ai pas de stars, mais d'excellents ouvriers. On a tout de même inscrit 85 points face à une équipe très solide», a relevé Gianluca Barilari.

Les leaders de l'équipe helvétique ont ainsi tous répondu présent. A commencer par le «rookie» de 32 ans Patrick Baldassare, auteur de 13 points, 13 rebonds et 6 passes décisives pour ses débuts en équipe nationale. «Et je ne l'aurais pas convoqué si je n'avais pas dû composer avec ces trois absents», a souligné Gianluca Barilari. Brian Savoy (19 points), Jonathan Kazadi (18 points dont 10 dans le dernier quart), Arnaud Cotture (15 points) et Roberto Kovac (13 points) ont eux aussi parfaitement tenu leur rang sur le plan offensif.

La Suisse a finalement décroché un succès logique, même s'il fut long à se dessiner. Elle a rapidement pris neuf longueurs d'avance (20-11, 7e) et a atteint la mi-temps avec une marge de cinq points (47-42). Les Helvètes ont en outre parfaitement su réagir au retour des Macédoniens, qui ont pris pour la première fois l'avantage à la 25e (53-55) après un partiel de 9-2. Et ils ont maîtrisé leur sujet dans le «money time»: menée 76-77 à 4'03 de la fin, la Suisse a conclu cette partie sur un cinglant 9-2 pour se donner le droit de croire en son étoile.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion