Euro 2020 - La Suisse éliminée la tête haute: revue de presse
Publié

Euro 2020La Suisse éliminée la tête haute: revue de presse

Les hommes de Vladimir Petkovic, héroïques en quarts contre l’Espagne, ont été éliminés de l’Euro. Tour d’horizon des grands titres de la presse internationale.

par
Sport-Center
Le rêve helvétique a pris fin face à l’Espagne, à l’issue des tirs au but…

Le rêve helvétique a pris fin face à l’Espagne, à l’issue des tirs au but…

AFP

«Pas comme des Bleus», titre le quotidien «L’Équipe», en référence à cette équipe d’Espagne qui ne s’est pas laissée surprendre par l’équipe de Suisse, tombeuse de la France quelques jours plus tôt en huitièmes de finale. «La France n’avait peut-être pas à en rougir tant que cela», souligne le journal spécialisé. «L’Espagne n’a pas été loin de se faire éliminer, elle aussi, par la Suisse… Les larmes de regrets se sont abondamment écoulées sur le visage des Suisses, à l’issue de la séance de tirs au but. Comme en 2018, lorsque la Suède avait mis fin à leur rêve mondialiste dès les huitièmes de finale (0-1), le ciel de Saint-Pétersbourg leur est tombé sur la tête…»

«L’Espagne n’a pas été loin de se faire éliminer, elle aussi, par la Suisse…»

Dans le quotidien L’Équipe

Les deux joueurs les mieux notés dans le quotidien français ont été le gardien Yann Sommer et le latéral Ricardo Rodriguez, qui ont tous deux hérité de la note 8.

La veille sur le site internet de «L’Équipe», un titre provocateur avait toutefois suscité le tollé des fans suisses quelques instants après la défaite rageante face aux Espagnols: «L’Espagne venge les Bleus», pouvait-on lire sur lequipe.fr.

Rouge sévère

Le chroniqueur du site espagnol «AS», Javier Sillés, reconnaît que «sans l’expulsion de Freuler, nous ne savons pas ce qui serait arrivé à l’Espagne…» avant d’applaudir «la brillante discipline tactique de la Suisse…» Bref, les Espagnols reconnaissent sans trop de peine que la Roja a eu chaud, très chaud, face à cette valeureuse Nati.

Le journal britannique «The Guardian» reconnaît de son côté que l’expulsion de Freuler à la 77e minute a été très sévère. «L’intervention de Remo Freuler sur Gerard Moreno était rugueuse mais semblait pourtant assez correcte; (l’arbitre anglais) Michael Oliver a estimé le contraire (…) À partir de ce moment, la Suisse a lutté pour sa survie.»

Le carton rouge très sévère contre Freuler

RTS 2

Une Nati courageuse

Le site espagnol «Marca» rend hommage au gardien Yann Sommer, le gardien le plus apprécié de l’Euro: «Le gardien de Mönchengladbach a sauvé son équipe pendant les 90 minutes du temps réglementaire et surtout pendant la première partie des prolongations, avec deux arrêts monumentaux devant Gerard Moreno et Oyarzabal. Il a également gagné l’affection des tribunes de Saint-Pétersbourg: les Russes ont scandé le nom du gardien suisse…»

Marca

En Allemagne, «Bild» salue la performance helvétique et revient sur les larmes des Suisses après la défaite, notamment celles du tireur malheureux, Ruben Vargas: «Les Suisses se sont courageusement battus pendant 30 minutes en prolongation, avec un homme en moins, jusqu’aux tirs au but, là où ils ont manqué de souffle pour passer l’obstacle…».

Bild

Ton opinion

130 commentaires