Electricité: La Suisse va coopérer avec des Etats de l'UE
Actualisé

ElectricitéLa Suisse va coopérer avec des Etats de l'UE

Berne s'est associé lundi à dix Etats de l'UE et la Norvège dans le domaine de l'électricité.

Une déclaration politique sur une coopération renforcée dans la sécurité de l'approvisionnement en courant électrique a été conclue à Luxembourg.

Elle prévoit «de ne pas établir de plafond légal de prix» et «de renforcer la flexibilisation de l'offre et de la demande», a indiqué le ministère allemand de l'économie. Les livraisons d'électricité doivent être garanties également en cas de forte demande.

«Si l'on regarde toujours uniquement du point de vue national, on doit compter sur le jour où la charge est la plus élevée», a souligné le ministre allemand de l'économie Sigmar Gabriel. «Mais si l'on coopère sur le plan régional, on peut se dépanner mutuellement. On doit pour cet objectif connecter entre eux les réseaux d'électricité».

Grâce à cette collaboration, une partie des capacités de réserve chères doit pouvoir être abandonnée. «L'objectif est que nous n'investissions pas dans les capacités pour des centrales» si le scénario n'est pas nécessaire, a encore déclaré M. Gabriel.

Selon l'Office fédéral de l'énergie à Berne (OFEN), l'accord ne change toutefois rien dans le fait que «les négociations (de la Suisse, ndlr) pour un accord sur électricité avec l'Union européenne restent couplées à un accord institutionnel et à la résolution de la question de la libre circulation des personnes».

Outre la Suisse, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, l'Autriche, la Pologne, la Suède et la République tchèque, ont participé à cette concertation. (ats)

Ton opinion