La Suisse vend et exporte toujours plus de chocolat
Actualisé

La Suisse vend et exporte toujours plus de chocolat

BERNE – En 2006, les Suisses ont encore plus mangé de chocolat, qui par ailleurs ne s'est jamais aussi bien exporté.

Le chocolat suisse est plus demandé que jamais à l'étranger. La croissance des ventes de 4,1% enregistrée en 2006 est en grande partie imputable aux exportations. En Suisse, la consommation moyenne par habitant a progressé de 300 g par rapport à 2005, passant à 11,9 kg.

La part de la production écoulée à l'étranger se monte désormais à 58,7% (contre 57% un an plus tôt), a indiqué hier Chocosuisse, l'association faîtière d'une branche qui emploie près de 4300 personnes. La majeure partie du chiffre d'affaires demeure générée en Suisse, malgré une baisse de 1,2% à 793 millions de francs.

La consommation moyenne par habitant s'établit à 11,9 kg. Les ventes des dix-huit fabricants suisses dans le pays ont atteint 69 523 t, soit une hausse de 0,8% par rapport à l'année précédente. La part des produits importés a continué d'augmenter pour atteindre 29,8%.

La demande a profité du climat de consommation toujours favorable et de l'évolution positive du tourisme. Parmi les produits finis, les ventes ont surtout augmenté pour les tablettes de chocolat fourrées (+8,3%) et les tablettes sans adjonctions (+3,9%). Les ventes d'articles de Pâques et de Noël ont aussi affiché une hausse (+4,5%).

Les exportations ont atteint 98 727 t. Comme en Suisse, les ventes de tablettes sans adjonctions (+17,6%) et fourrées (+12,7%) ont connu les hausses les plus importantes. L'Allemagne arrive de nouveau en tête (19,5% du total des exportations), devant la France (12%), le Royaume-Uni (10,4%) et les Etats-Unis (7,6%).

(ap/ats)

Ton opinion