Actualisé 25.01.2013 à 18:20

Politique culturelleLa Suisse veut se faire une place en Europe

Les négociations avec Bruxelles feront partie des priorités de l'Office fédéral de la culture (OFC)en 2013. La Suisse aimerait participer à deux programmes européens de soutien à la culture.

Seraina Rohrer a tancé la section cinéma de l'OFC jeudi à Soleure.

Seraina Rohrer a tancé la section cinéma de l'OFC jeudi à Soleure.

L'OFC aimerait éviter que la Suisse reste à l'écart, a indiqué vendredi son directeur Jean-Frédéric Jauslin lors d'un entretien avec la branche du film en marge des Journées de Soleure.

«Les négociations avec l'UE sont devenues difficiles pour la Suisse dans le climat actuel», a-t-il confié. Et la politique culturelle n'est pas non plus la priorité pour l'UE.

Critiques

Le chef de la section cinéma de l'OFC Ivo Kummer a pour sa part réagi aux légères critiques de la directrice des Journées de Soleure Seraina Rohrer. Cette dernière, en ouvrant la manifestation jeudi soir, avait déclaré que «les plus petits désaccords donnent lieu à des sondages au sein de la branche afin de trouver un consensus».

Même si on reproche à la section cinéma de l'OFC de trop discuter avec la branche du film, cet échange est très important, a répondu Ivo Kummer, prédécesseur de Seraina Rohrer à la tête des Journées de Soleure. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!