Actualisé 15.08.2009 à 12:12

BasketLa suspension de Jan Sainte-Rose réduite d'une année

Alors que l'international suisse de basket purgeait une suspension de deux ans pour avoir été contrôlé au cannabis, la peine a été réduite à un an.

von
Michel Annese

C'est lors de la dernière finale de la Coupe de Suisse, que Jan Sainte-Rose, l'international suisse avait été contrôlé positif au Carboxy-THC. Suspendu pour une durée de deux ans lors d'une procédure simplifiée, la peine a été réduite sur opposition et portée à une année, le minimum légal en cas de récidive, nous explique son avocat. En effet, en 2003 déjà, le basketteur avait été contrôlé positif au cannabis et suspendu pour trois mois par la chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic.

Le sportif, qui venait de décrocher son premier contrat professionnel, en mai dernier, avec le BBC Nyon, «a vu un rêve de gosse se briser lorsque la sentence est tombée», nous confie son défenseur, la société sportive nyonnaise ayant par la suite résilié le contrat.

Les juges ont estimé que la peine infligée de deux ans était trop lourde et qu'«il n'était pas nécessaire de priver le joueur de son gagne-pain», selon l'avocat, qui a d'ailleurs fait remarquer dans son plaidoyer que le cannabis n'améliore pas les performances sportives, tout comme l'alcool par ailleurs, ajoute-t-il.

Jan Sainte-Rose pourra donc revenir à la compétition à compter du 15 mai 2010 et va mettre à contribution les huit mois restants pour se préparer à son retour, selon maître Imad Fattal.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!