Actualisé 09.01.2009 à 12:32

Gaza

La suspension des convois est temporaire, selon l'ONU

L'ONU espère reprendre l'acheminement de son aide humanitaire «aussi vite que possible» dans la bande de Gaza, a affirmé vendredi une porte-parole de l'ONU.

L'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a suspendu temporairement les mouvements de ses camions jeudi, après que des obus de l'armée israélienne eurent touché un de ses convois, faisant un mort.

«Il s'agit d'une suspension temporaire des mouvements, ce n'est pas un arrêt des opérations de l'UNRWA et des agences de l'ONU», a précisé la porte-parole de l'ONU Marie Heuzé. Les travailleurs humanitaires dans la bande de Gaza continuent de travailler dans la mesure du possible.

Pas de retrait

«Nous ne nous retirons pas de Gaza. Nous poursuivons notre aide aux Palestiniens sur place. Nous attendons de recevoir des garanties de sécurité d'Israël pour reprendre les déplacements de nos convois», a déclaré la porte-parole de l'UNRWA à Genève.

«Le PAM poursuit ses distributions à Gaza», a également précisé la porte-parole de cette agence de l'ONU.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé pour sa part avoir temporairement réduit ses activités dans la ville de Gaza, après que l'un de ses véhicules eut essuyé jeudi des tirs de l'armée israélienne, faisant un blessé léger. Le CICR est en train de «réévaluer les arrangements de sécurité» avec les belligérants.

Israël a indiqué à la mi-journée qu'il va poursuivre ses opérations militaires dans la bande de Gaza. Le Hamas a également rejeté la résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!