La syphilis fait son retour dans les villes européennes
Actualisé

La syphilis fait son retour dans les villes européennes

Londres. La syphilis, qui avait quasi disparu des pays riches, refait surface en Europe de façon inquiétante.

La syphilis était le fléau sexuel du XIXe siècle. Elle a probablement tué de nombreux artistes, notamment Charles Baudelaire, Paul Gauguin et Robert Schumann. Mais l'utilisation très répandue de la pénicilline dans les années 1950 l'a pratiquement rayée de la liste des maladies des pays riches. Ces dix dernières années toutefois, contre toute attente, la syphilis est réapparue, en partie à cause de la reprise des comportements sexuels à risque, notamment chez les homosexuels.

En Grande-Bretagne, le nombre de cas de syphilis dans la population, quel que soit le sexe, a été multiplié par dix ces dix dernières années, passant à 3702 cas en 2006. En France, on comptait 428 cas en 2003, soit 16 fois plus que trois ans plus tôt. Aux Pays-Bas, les cas ont doublé entre 2000 et 2004. Des tendances similaires sont observées aux Etats-Unis. En 2000, le nombre d'infections était si bas que les centres de prévention et de contrôle des maladies se sont lancés dans un plan d'élimination. Mais environ 9800 cas ont été rapportés en 2006. Bien que la syphilis touche surtout les gays citadins, les experts craignent qu'elle ne se développe dans la population en général sans efforts rapides pour la combattre.

ap

Ton opinion