Ligue arabe: La Syrie a failli à ses engagements
Actualisé

Ligue arabeLa Syrie a failli à ses engagements

Les ministres arabes des Affaires étrangères tiendront le 12 novembre une réunion sur la Syrie, le régime de Bachar al-Assad ayant failli à ses engagements.

Selon le texte, la réunion a été décidée «en raison de la poursuite de la violence, le gouvernement syrien n'ayant pas respecté ses engagements à appliquer le plan arabe pour une sortie de crise dans le pays».

Un comité ministériel chargé du dossier syrien et qui a négocié avec la délégation syrienne l'accord il y a une semaine, doit tenir au préalable une réunion vendredi, a précisé le communiqué.

Le plan arabe prévoit un arrêt total des violences, la libération des personnes arrêtées lors de la répression, le retrait de l'armée des villes et la libre circulation des observateurs et médias internationaux, avant l'ouverture d'un dialogue entre le régime et l'opposition.

Le régime syrien a donné mercredi son accord à ce plan négocié à Doha mais ses forces ont néanmoins continué à réprimer la révolte sans précédent qui secoue le pays, faisant plus de 60 morts depuis ce jour-là, selon des ONG syriennes.

La veille, le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi avait pourtant appelé le régime Assad à appliquer «immédiatement» son plan prévenant d'une «catastrophe» si les violences continuaient.

Les opposants syriens avaient pour leur part rejeté tout dialogue avec le pouvoir à Damas en l'accusant de chercher à «gagner du temps». (afp)

Ton opinion