Covid-19 - La Task Force sera réduite cet été, Martin Ackermann vers la sortie
Actualisé

Covid-19La Task Force sera réduite cet été, Martin Ackermann vers la sortie

Le chef de la Task Force prend ses distances et laisse la direction à Tanja Stadler, présente depuis sa création.

Le professeur Martin Ackermann, actuel responsable de la Task Force, continuera à soutenir le comité, mais dans une moindre mesure.

Le professeur Martin Ackermann, actuel responsable de la Task Force, continuera à soutenir le comité, mais dans une moindre mesure.

OFSP

Le programme de vaccination suisse progressant rapidement et la situation épidémiologique évoluant dans le bon sens, la Task Force scientifique sera réorganisée et réduite cet été, afin de s’adapter aux nouvelles circonstances. Aussi, le professeur Martin Ackermann transmettra la direction de la Task Force à la professeure Tanja Stadler. Le passage de témoin aura lieu quand le Conseil fédéral annoncera la «phase de normalisation», laquelle entrera en vigueur, selon le modèle en trois phases de la Confédération, lorsque tous les adultes qui souhaitent le faire auront été entièrement vaccinés.

Tanja Stadler prend la direction de la Task Force. 

Tanja Stadler prend la direction de la Task Force.

ETH Zürich / Giulia Marthaler

Tanja Stadler est professeure au département de science et d’ingénierie des biosystèmes de l’ETH Zurich sur son site de Bâle. Membre de la Task Force depuis sa création, elle est membre puis cheffe du groupe d’experts sur les données et la modélisation et, avec ses collègues, a fourni des idées novatrices pour lutter contre le virus. Ses solides relations avec les groupes de recherche en Suisse et à l’étranger, avec la politique suisse et avec l’administration fédérale seront un atout majeur dans la phase à venir de la pandémie, relève le communiqué de la «Swiss National COVID-19 Science Task Force». Elle prendra les rênes de la Task Force scientifique jusqu’à la fin de l’année.

«La personne idéale»

Le professeur Martin Ackermann, actuel responsable de la Task Force, continuera à soutenir le comité, mais dans une moindre mesure, afin de se consacrer à nouveau pleinement à son travail à l’ETH Zurich et à l’Eawag ainsi qu’à son groupe de recherche. «La Suisse est en bonne voie pour surmonter la pandémie. Mais nous devons toutes et tous rester vigilants. Nous ne savons pas par exemple comment les nouvelles mutations du virus affecteront l’efficacité de la vaccination. Tanja Stadler connaît le coronavirus et ses variantes comme personne d’autre et est donc la personne idéale pour guider la Task Force dans la prochaine phase» a-t-il fait valoir.

Le nombre de membres sera réduit avec le début de la nouvelle phase. La composition de la Task Force scientifique à partir de l’été 2021 est en cours de discussion. Elle demeurera toutefois interdisciplinaire, et continuera à fournir des résultats scientifiques et à conseiller les autorités.

(comm/pmi)

Ton opinion

19 commentaires