23.01.2018 à 21:33

Industrie solaire

La taxe américaine qui énerve Pékin

Washington va imposer des nouveaux droits de douane sur les panneaux solaires chinois.

de
reg/afp

L'administration Trump veut sévir contre le dumping chinois, particulièrement celui des panneaux solaires. Les Etats-Unis vont leur imposer une taxe de 30% la première année, qui descendra progressivement jusqu'à 15% la 4e année. Selon Washington, les «producteurs américains ont été sérieusement handicapés par les importations» de l'Empire du Milieu. Pékin a «exprimé son ferme mécontentement» et son intention de «défendre résolument ses intérêts légitimes», sans préciser les mesures envisagées.

«La Chine a fait beaucoup pour favoriser ses firmes actives dans le solaire, mettant à disposition des terrains ou des usines déjà construites», détaille Marc Muller, spécialiste en énergies renouvelables.

Taxer pour protéger son industrie? L'UE a adopté un dispositif semblable en 2013. La Suisse, elle, s'est refusée à suivre cette voie. Berne avait estimé que son industrie solaire risquait des représailles. En effet, elle est davantage positionnée sur les marchés de niche tournés vers l'exportation, plus rémunérateurs.

«Les sociétés européennes avaient de l'avance dans ce secteur il y a une dizaine d'années. Mais la Chine a mis les bouchées doubles et les a rattrapées puis dépassées, relève Marc Muller. Car Pékin investit dans la recherche et encourage la demande intérieure, qui est considérable.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!